EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le premier patient greffé avec un coeur de porc meurt deux mois après son opération

Photo du cœur de porc greffé au patient le 7 janvier 2022, image fournie par l'université du Maryland
Photo du cœur de porc greffé au patient le 7 janvier 2022, image fournie par l'université du Maryland Tous droits réservés AP/AP
Tous droits réservés AP/AP
Par Stephane HamalianEuronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le premier patient greffé avec un cœur de porc génétiquement modifié meurt deux mois après son opération.

PUBLICITÉ

Le premier patient au monde à avoir reçu une greffe de cœur d'un porc génétiquement modifié est décédé deux mois après son opération, a annoncé mercredi l'hôpital où il était pris en charge, tout en soulignant que l'expérience représentait malgré tout une grande avancée pour la recherche.

David Bennett, 57 ans, est décédé mardi, après que son état "a commencé à se détériorer il y a plusieurs jours", a déclaré dans un communiqué l'hôpital de l'Université du Maryland. "Lorsqu'il est devenu clair qu'il ne se remettrait pas, des soins palliatifs lui ont été prodigués."

L'opération, réalisée le 7 janvier, avait soulevé de grands espoirs, car de telles xénogreffes -- d'un animal à un humain -- pourraient potentiellement permettre de remédier à la pénurie de dons d'organes.

"Le coeur a très bien fonctionné durant plusieurs semaines, sans aucun signe de rejet", a déclaré l'hôpital. Après l'opération, "le patient a pu passer du temps avec sa famille et participer à des activités de physiothérapie pour l'aider à reprendre des forces". Il avait même pu regarder le très populaire match de finale de football américain, le Super Bowl.

L'expérience peut ainsi être considérée comme un succès, selon les chercheurs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le premier patient au monde greffé d'un rein de porc est sorti de l'hôpital

Au Canada, des poumons transportés par drone avant d'être greffés

Greffé des deux bras, l'Islandais Felix Gretarsson va bien et a retrouvé espoir