This content is not available in your region

[Direct Ukraine] 30 000 civils évacués de Marioupol sous les bombes russes

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Dans le sous-sol de l'hôpital N°3 de Marioupol, un policier montre les corps de victimes d'un bombardement.
Dans le sous-sol de l'hôpital N°3 de Marioupol, un policier montre les corps de victimes d'un bombardement.   -   Tous droits réservés  Evgeniy Maloletka/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Au 22e jour de l'invasion russe de l'Ukraine, les autorités de Marioupol, ville assiégée dans le sud de l'Ukraine, ont accusé les forces russes d'avoir bombardé un théâtre où "un millier de personnes" s'étaient réfugiées. Aucun bilan n'avait été ce jeudi soir, communiqué.

Le président ukrainien a demandé ce jeudi aux Européens de faire comme le président Joe Biden et reconnaître Vladimir Poutine comme "criminel de guerre".

Merci d'avoir suivi avec nous le déroulé de cette journée. Retour du direct ce vendredi matin.

17.03.2022
20:35

SPORT : La Ligue de football professionnel (LFP) a décidé jeudi d'autoriser les joueurs évoluant en Ukraine et leurs homologues étrangers évoluant en Russie à s'engager dans les clubs français de manière exceptionnelle, face à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. La LFP suit ainsi les dispositions prises ces derniers jours par la Fifa, qui avait ouvert jusqu'au 7 avril une période de transferts exceptionnelle dédiée aux joueurs étrangers évoluant en Russie ainsi qu'aux joueurs évoluant en Ukraine - étrangers, ou Ukrainiens autorisés à quitter le territoire. En théorie, la période de transferts hivernale est close depuis le 31 janvier en France et aucun mouvement n'était possible avant le mercato d'été.

17.03.2022
20:29
17.03.2022
20:28
17.03.2022
20:20

Cibler intentionnellement des civils est un crime de guerre. Après tant de destruction ces trois dernières semaines, je trouve difficile de conclure que les Russes font autre chose que cela.

Anthony Blinken, secrétaire d'Etat américain

17.03.2022
20:20

Diplomatie : Anthony Blinken déclare que Joe Biden va menacer Xi Jinping, président chinois, de représailles si la Chine envoie de l'aide militaire à la Russie. Au niveau des négociations en cours, le secrétaire d'Etat américain estime que Moscou ne fait pas "d'effort significatif" dans ses pourparlers avec Kiev. Comme Joe Biden, il a affirmé à son tour que les attaques russes contre des civils en Ukraine constituaient des "crimes de guerre". "Cibler intentionnellement des civils est un crime de guerre. Après tant de destruction ces trois dernières semaines, je trouve difficile de conclure que les Russes font autre chose que cela", a-t-il dit lors d'une conférence de presse, tout en précisant que le processus juridique pour parvenir à une telle accusation formelle était toujours en cours.

17.03.2022
18:43

30.000 civils évacués de Marioupol, bilan inconnu pour le bombardement du théâtre

Les autorités de la ville ukrainienne de Marioupol, assiégée par les forces russes, ont annoncé jeudi l'évacuation de 30.000 personnes en une semaine, ajoutant ne pas connaître encore le bilan du bombardement la veille d'un théâtre où s'abritaient des civils. Selon un message de la mairie sur Telegram, la situation est "critique" avec des bombardements russes "ininterrompus" et des destructions "colossales". "Selon les premières estimations, environ 80% du parc de logement de la ville a été détruit", a-t-elle ajouté. Si 30.000 personnes ont pu être évacuées en direction de Zaporojie ou Berdiansk via des couloirs humanitaires, 350.000 autres restent dans la ville et "continuent de se cacher dans des abris et des caves", a poursuivi la mairie, selon laquelle "50 à 100 bombes" sont larguées par les avions russes en moyenne chaque jour. Des combats se déroulent en périphérie de la ville, a-t-elle ajouté.

Les autorités locales ont dit ne pas connaître le bilan du bombardement mercredi du théâtre de Marioupol, où se cachaient "des centaines de personnes, principalement des femmes, enfants et personnes âgées". "Hier et aujourd'hui, malgré les tirs incessants, le déblaiement des débris et les opérations de sauvetage se poursuivent autant que possible", a indiqué la mairie. L'émissaire ukrainienne aux droits humains, Lioudmyla Denissova, a de son côté déclaré à la télévision que l'abri situé dans le théâtre avait résisté au bombardement. "Nous n'avons pas encore les informations, mais nous pensons que tout le monde a survécu", a-t-elle déclaré. Le ministère russe de la Défense a nié avoir bombardé le théâtre, mettant l'explosion sur le compte du bataillon nationaliste ukrainien Azov, comme lors du bombardement de la maternité de Marioupol la semaine dernière. Plus de 2.000 civils ont péri à Marioupol, assiégée et pilonnée depuis plusieurs jours, selon les autorités locales. Les habitants y manquent de tout.

-AFP-

17.03.2022
18:17
Le portrait de Vladimir Poutine utilisé comme cible dans un champ de tir à Lviv, en Ukraine, ce jeudi (AP Photo/Bernat Armangue)
17.03.2022
18:14
A l'hôpital de Brovary, au nord de Kyiv, ce jeudi (AP Photo/Felipe Dana)
Dans le sous-sol de l'hôpital de Brovary, au nord de Kyiv, lors d'une alerte aux bombardements, ce jeudi (AP Photo/Felipe Dana)
17.03.2022
18:02

Des pertes très importantes au sein de l'armée russe après trois semaines de guerre en Ukraine

Selon le New York Times, alors que le nombre de morts parmi les troupes russes augmente, le moral des troupes devient un problème, selon des responsables du Pentagone. Plus de 7 000 soldats russes ont été tués en moins de trois semaines de combat, selon des estimations américaines prudentes.

17.03.2022
17:57

Que se passe t-il avec les jets privés d'oligarques russes qui sont nombreux à avoir quitté Moscou ? De nombreux comptes Twitter de surveillance du trafic aérien ont relevé des mouvements supects.