EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : Kyiv annonce avoir détruit un navire russe près de Marioupol

Guerre en Ukraine : Kyiv annonce avoir détruit un navire russe près de Marioupol
Tous droits réservés AFP PHOTO /Ukrainian Navy
Tous droits réservés AFP PHOTO /Ukrainian Navy
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La marine ukrainienne affirme avoir détruit un navire de transport de troupes russes ancré dans le port de Berdiansk, près de Marioupol sur la mer d'Azov.

PUBLICITÉ

Après un mois de guerre en Ukraine, les fronts militaires sont figés et l'armée russe a subi un nouveau revers en perdant son premier navire de guerre important.

La marine ukrainienne a affirmé jeudi avoir détruit un navire de transport de troupes russes ancré dans le port de Berdiansk, ville proche de Marioupol sur la mer d'Azov. Ce navire d'assaut amphibie était capable de transporter 1 500 tonnes d'équipements, 20 chars d'assaut et 400 soldats.

Déportation des civils ukrainiens

La situation de la ville de Marioupol, sur la mer d'Azov, lourdement bombardée, se dégrade encore, les Ukrainiens dénonçant la déportation "en masse" d'habitants vers la Russie.

Le maire de Marioupol, Vadim Boychenko, a avancé jeudi soir sur Telegram un dernier bilan de 15 000 habitants emmenés "de force" à bord de bus, ainsi que "la confiscation des passeports ukrainiens" d'habitants coincés sur place.

Le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov affirme de son côté que sa milice paramilitaire, qui combat aux côtés de l'armée russe, a pris la mairie de cette ville portuaire stratégique. Une information impossible à confirmer de source indépendante. Et l'armée ukrainienne assure que Marioupol n'est pas encore tombée.

L'offensive se poursuit ailleurs dans le pays, jeudi dans le nord-est de l'Ukraine à Kharkiv au moins six civils ont été tués dans un bombardement russe. Kiev accuse également Moscou d'utiliser des bombes au phosphore dans des villes comme Popasna, Izioum et Roubijné.

121 enfants tués depuis le début de la guerre

Dans sa dernière vidéo publiée sur Facebook, dans la nuit de jeudi à vendredi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, retranché à Kiev, rend hommage à "l'opposition héroïque du peuple ukrainien face à l'invasion militaire russe".

En un mois de guerre, des milliers d'Ukrainiens ont été tués, dont 121 enfants, 6,5 millions ont dû quitter leur maison, et plus de 4 300 d'entre elles ont été détruites, selon un dernier bilan du président ukrainien.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après un bombardement russe, un incendie se déclare dans la banlieue de Kyiv

No Comment. Les proches des prisonniers de guerre ukrainiens manifestent à Kyiv

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts