This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : vers une partition du pays, comme en Corée?

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
euronews_icons_loading
Guerre en Ukraine : vers une partition du pays, comme en Corée?
Tous droits réservés  Rodrigo Abd/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Plus d'un mois après le début de la guerre en Ukraine, les troupes russes poursuivent leurs bombardements.

Des dépôts de carburant visés

Ils ont notamment visé ce week-end des dépôts de carburant à Lviv, la grande ville de l'ouest, relativement épargnée jusqu'à présent par le conflit. La frappe, suivie d'un gigantesque incendie, a fait plusieurs blessés selon les autorités locales.

Des images satellites ont par ailleurs montré un autre dépôt de carburant atteint par un missile dans la région de Kyiv, où les forces russes semblent statiques.

La "libération" du Donbass, priorité de Moscou

Elles concentrent désormais leurs efforts sur l'est de l'Ukraine en vue de "libérer" le Donbass, devenu l'objectif principal de Moscou, selon un responsable russe.

Le chef du renseignement ukrainien a dit craindre une partition du pays comme en Corée ajoutant que les forces russes, après avoir échoué à conquérir le pays, devraient faire face à une guérilla féroce.

De son côté, le chef du territoire séparatiste de Lougansk, dont Moscou a reconnu l'indépendance, a annoncé l’organisation prochaine d'un référendum pour rejoindre la Russie : "Bientôt il y aura un référendum sur le territoire de notre République, où le peuple pourra exercer son droit et exprimer son opinion sur l'adhésion à la Fédération de Russie", a déclaré Léonid Passetchnik.

Volodomyr Zelensky salue "l'héroïsme" à Marioupol

Samedi soir, le président ukrainien Volodomyr Zelensky avait appelé à nouveau les Occidentaux à fournir plus d’armes, en particulier des avions de chasse et des chars, pour défendre les villes face à l'invasion russe, notamment la cité portuaire assiégée de Marioupol.

Volodymyr Zelenskyy a salué le courage des Ukrainiens qui défendent la ville :

"J'ai parlé aux défenseurs de Marioupol aujourd'hui. Je suis en contact permanent avec eux. Leur détermination, leur héroïsme et leur fermeté sont étonnants. Je suis reconnaissant envers tous les hommes et les femmes qui défendent leur pays. Si seulement ceux qui réfléchissent depuis un mois à la façon de livrer des dizaines d'avions et de chars avaient ne serait-ce que 1% de leur courage."

Si seulement ceux qui réfléchissent depuis un mois à la façon de livrer des dizaines d'avions et de chars avaient ne serait-ce que 1% de leur courage.
Volodomyr Zelensky
Président ukrainien

En parallèle, l'exode des Ukrainiens semble ralentir, alors que plus de 3,8 millions de personnes ont déjà fui à l'étranger. Et ils sont 6,5 millions avoir été déplacés à l'intérieur de l'Ukraine.