This content is not available in your region

Grand Chelem de judo d'Antalya : retour au sommet pour Jessica Klimkait

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Canada's Jessica Klimkait compete in the judo women's -57kg bronze medal during the Tokyo 2020 Olympic Games
Canada's Jessica Klimkait compete in the judo women's -57kg bronze medal during the Tokyo 2020 Olympic Games   -   Tous droits réservés  FRANCK FIFE/AFP or licensors

Le soleil était au rendez-vous à Antalya, en Turquie, au premier jour du Grand Chelem de Judo. Chez les moins de 48kg, Narantsetseg Ganbaatar a remporté une finale 100% mongole contre sa compatrioteBavuudorj Baasankhuu, les deux athlètes faisant preuve de beaucoup de fair-play après un combat serré.

Le trésorier général de la Fédération internationale de judo (FIJ), Naser Al Tamimi, a remis les médailles aux championnes.

Chez les moins de 60kg, le médaillé d'argent olympique Yang Yung Wei a battu l'ancien champion du monde Lukhumi Chik vimiani, grâce à une projection d'épaule. Il remporte ainsi sa deuxième médaille d'or en Grand Chelem, depuis les Jeux olympiques. "La condition physique de mon adversaire était très bonne, donc c'était un combat vraiment difficile. Il est très habile, très technique et très performant", a déclaré Yang Yung Wei a l'issu du combat

Il a reçu sa récompense des mains de l'ambassadeur taïwanais en Turquie, Volkan Chih-Yang Huang.

La Hongroise Pupp Rekka a fait preuve d'une incroyable persévérance dans la finale des -52kg. Après avoir été menée au score, elle a réussi à renverser la situation avec une attaque puissante contre son adversaire ouzbèke Keldiyorova Diyora, inscrivant un Ippon.

Elle a reçu sa médaille d'or des mains de Fatih Uysal, chef des services sportifs du ministère de la Jeunesse et des Sports de Turquie. La Française Astrid Gneto et l'Italienne Odette Giuffrida ont remporté la médaille de bronze.

Chez les moins de 66kg, le joyau du judo moldave Denis Vieru a remporté une victoire tactique, battant en finale son adversaire brésilien, Willian Lima. Vladimir Barta, directeur sportif de la Fédération internationale de judo (FIJ), a remis les médailles aux vainqueurs.

Chez les -57kg, la championne du monde en titre et médaillée de bronze olympique Jessica Klimkait participait à sa première compétition depuis les Jeux olympiques de Tokyo. La Canadienne est apparue en pleine forme, provoquant la joie de ses fans. Elle a battu en finale la Française Sarah-Léonie Cysique. 

"Pour être honnête, le premier combat a été un peu un choc, je devais m'acclimater à mon retour en compétition et à cette atmosphère. Mais au fur et à mesure que la journée a avancé, j'ai suivi ma routine habituelle et les choses se sont bien passées", a expliqué Jessica Klimkait.

La médaille d'or lui a été remise par la directrice des événements de la FIJ, le Dr Lisa Allan.

Le public turc avait de quoi se réjouir en cette première journée de compétition. Notre image du jour nous vient de la jeune star locale, Sila Ersin, qui a fauché son adversaire, Shira Rishony, avec un impressionnant Uchi-Mata. Cette attaque phénoménale a pris l'Israélienne au dépourvu, offrant au public un merveilleux moment de célébration.

Samedi, ce sont les poids moyens qui s'affronteront sur le tatami.