PUBLICITÉ

Ukraine : le président Zelensky demande l'exclusion de la Russie du Conseil de sécurité de l'ONU

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, devant le Conseil de sécurité de l'ONU, le 5 avril 2022
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, devant le Conseil de sécurité de l'ONU, le 5 avril 2022 Tous droits réservés AP Photo/John Minchillo
Tous droits réservés AP Photo/John Minchillo
Par Euronews avec AP, AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Volodymyr Zelensky a exhorté ce mardi l'ONU à agir "immédiatement" contre la Russie au regard de ses "crimes de guerre".

PUBLICITÉ

Ce mardi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est exprimé en visio-conférence devant le Conseil de sécurité des Nations unies, où il a exhorté l'institution internationale à agir "immédiatement" face aux "crimes de guerre" commis selon lui par la Russie dans son pays, sans quoi les Nations unies n'auraient qu'à "simplement fermer". Il a également demandé que la Russie soit exclue du Conseil de sécurité, dont elle est un des cinq membres permanents avec droit de veto, ou que le système onusien soit réformé pour que "le droit de veto ne signifie pas le droit de mourir".

Après l'onde de choc provoquée par la découverte le week-end dernier de nombreux cadavres à Boutcha, près de Kiev, où l'Ukraine accuse les Russes de massacre, l'Union européenne et Washington ont par ailleurs intensifié leur pression économique et diplomatique contre la Russie dans l'espoir de lui faire lâcher prise.

"Maintenant nous avons besoin de décisions du Conseil de sécurité pour la paix en Ukraine", a déclaré M. Zelensky dans un discours solennel par vidéo retransmis en direct dans la salle du Conseil de sécurité à New York.

L'ambassadeur russe auprès de l'ONU, Vassily Nebenzia, a à nouveau contesté les accusations d'atrocités visant l'armée russe. "Nous ne sommes pas venus en Ukraine conquérir des territoires", a-t-il affirmé.

Moscou accuse les autorités ukrainiennes de préparer des "mises en scène" de civils tués dans plusieurs villes pour faire condamner le Kremlin.

Le déroulé du 41e jour de guerre en Ukraine :

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine

Les pays baltes inquiets après l'annonce de la Russie de "réviser" ses frontières