This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : le président Zelensky dénonce un génocide à Boutcha

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu ce lundi dans la ville de Boutcha, au nord-ouest de la capitale ukrainienne Kiev.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu ce lundi dans la ville de Boutcha, au nord-ouest de la capitale ukrainienne Kiev.   -   Tous droits réservés  RONALDO SCHEMIDT/AFP or licensors

L'émotion suscitée par la diffusion dimanche des images du massacre de civils à Boutcha, dans la banlieue de Kyiv n'est pas encore retombée. Mais à l'effroi causé par la découverte de ces corps sans vie succède déjà les accusations.

L'armée russe est pointée du doigt par Volodymyr Zelensky. Le président ukrainien s'est rendu ce lundi dans la petite ville au nord-ouest de la capitale, prise en tenaille pendant plus d'un mois lors de féroces combats entre forces de défense ukrainiennes et l'armée russe.

STR/AFP or licensors
CRÉDIT "PHOTO D'AFP / SERVICE DE PRESSE DE LA PRÉSIDENCESTR/AFP or licensors

"C'est un génocide"

"Ce sont des crimes de guerre, et ils seront reconnus par le monde comme un génocide" a déclaré devant les micros,  Volodymyr Zelensky. "Vous êtes ici et vous pouvez voir ce qui s'est passé. Nous savons que des milliers de personnes ont été tuées et torturées, leurs membres arrachés, des femmes violées et des enfants tués. Je pense que c'est plus que... C'est un génocide."

RONALDO SCHEMIDT/AFP or licensors
CRÉDIT "PHOTO D'AFP / SERVICE DE PRESSE DE LA PRÉSIDENCERONALDO SCHEMIDT/AFP or licensors

Plus de 300 civils tués

Les troupes russes contraintes de battre en retraite ont laissé derrière elle un champ de ruine mais Moscou se défend d'avoir tués des civils à Boutcha et dénonce même une mise en scène.

"Les militaires russes se sont complètement retirés de cette ville le 30 mars" a expliqué le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov. _" __Le 31 mars, le maire de Boutcha a déclaré solennellement que tout était en ordre pour lui. Deux jours plus tard, nous avons vu comment la même mise en scène était organisée dans les rues. Ils essaient maintenant de l'utiliser à des fins anti-russes. "  _

Le nombre de victimes dépasserait les 300 civils selon le maire de Kyiv, **Vitali Klitschko **et plusieurs centaines de corps auraient déjà été retrouvés dans plusieurs fosses communes de Boutcha.