This content is not available in your region

Ukraine : des dizaines de morts dans la gare de Kramatorsk, Ursula von der Leyen à Kyiv

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
Montage : à gauche : victime de l'attaque de la gare de Kramatorsk, le 8/4/2022  // à droite : Ursula von der Leyen à Boutcha, le 8/04/2022
Montage : à gauche : victime de l'attaque de la gare de Kramatorsk, le 8/4/2022 // à droite : Ursula von der Leyen à Boutcha, le 8/04/2022   -   Tous droits réservés  AP Photo / Andriy Andriyenko et Rodrigo Abd

La guerre en Ukraine est entrée dans son 44ème jour ce vendredi. Voici quelques-unes des infos importantes à retenir :

  • La gare de Kramatorsk a été la cible d'une attaque, faisant au moins 50 morts selon un dernier bilan. L'armée russe nie toute responsabilité.
  • La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui est arrivée en Ukraine et qui s'est rendue à Boutcha ce vendredi après-midi, a qualifié l'attaque de la gare de Kramatorsk d'"ignoble".  
  • Dans la nuit, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a publié une vidéo dans laquelle il s'inquiète de la situation à Borodyanka, près de Kyiv. Il craint que les destructions à Borodyanka, près de Kiev, soient pires par rapport à Boutcha, où les images de cadavres dans les rues ont suscité une indignation internationale.
  • Les affrontements les plus violents se déroulent dans l'est de l'Ukraine. Les autorités locales exhortent les civils à évacuer autant que possible cette région.

Suivez les derniers événements :

08.04.2022
16:12

Un nouveau bilan de l'attaque de la gare de Kramatorsk vient d'être communiqué par le gouverneur de l’administration civilo-militaire de l’Oblast de Donestk, dont la ville victime de ce bombardement est la capitale de facto. 

Pavlo Kyrylenko ainsi indiqué sur sa page Facebook qu'au moins 50 personnes ont été tuées, dont cinq enfants.  

08.04.2022
21:01

Les Européens ont sanctionné ce vendredi les deux filles de Vladimir Poutine, désormais inscrites sur la liste noire de l'UE, avec plus de 200 autres personnes, dont plusieurs oligarques proches du président russe et des patrons de presse pro-Kremlin.

Déjà ciblées par Washington et Londres, Maria Vorontsova et Katerina Tikhonova, nées respectivement en 1985 et 1986, sont les filles de Vladimir Poutine et de Lioudmila Poutina dont le président russe a annoncé avoir divorcé en 2013. 

08.04.2022
20:41

Le chancelier autrichien Karl Nehammer a quitté Vienne vendredi pour l'Ukraine et se rendra notamment samedi à Kiev et à Boutcha, devenue un symbole des atrocités de la guerre russe, selon une déclaration transmise à l'AFP.

"Karl Nehammer est parti ce soir pour sa visite en Ukraine", a indiqué la chancellerie. "Une visite des lieux est prévue à Boutcha". 

08.04.2022
20:29

La Russie a fermé les bureaux locaux des ONG de défense des droits humains Amnesty International et Human Rights Watch, selon un communiqué publié ce vendredi par le ministère russe de la Justice.

La représentation locale d'Amnesty (Royaume-Uni) et celle de HRW (Etats-Unis) ont "été exclus du registre officiel des organisations non-gouvernementales étrangères" en Russie, en raison de "violations de la législation russe", selon le communiqué. Il s'agit facto de leur fermeture, a précisé pour sa part Amnesty dans un communiqué.

08.04.2022
19:00

Alors que certains pays membres de l'UE, comme la Pologne et les pays baltes, poussent pour imposer à la Russie des mesures plus sévères et rapides sur le gaz et le pétrole, les pays les plus dépendants, Allemagne en tête, demandent du temps pour trouver des alternatives aux hydrocarbures russes, suscitant impatience et incompréhension.

Le 7 avril 2022, Velina Tchakarova, directrice de l'Institut autrichien pour l'Europe et la politique de sécurité (AIES) a estimé dans un tweet que les paiements de l'UE à la Russie en énergies fossiles depuis le début de la guerre en Ukraine ont été de 27,3 milliards d'euros. 

 

08.04.2022
18:35

Le président étasunien Joe Biden a remercié ce vendredi les autorités slovaques d'avoir fourni à l'Ukraine un système de défense anti-aérien S-300, afin d'aider Kiev à repousser l'invasion russe, un don rendu possible par l'envoi de quatre batteries de défense antimissiles Patriot par l'Otan à la Slovaquie.

"Tandis que les forces russes se repositionnent pour la prochaine phase de cette guerre, j'ai demandé à mon administration de continuer de ne ménager aucun effort pour identifier et fournir à l'armée ukrainienne les armes modernes dont elle a besoin pour défendre son pays", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Concernant l'attaque de la gare de Kramatorsk, qui a fait au moins 50 morts selon le dernier bilan des autorités ukrainiennes, Joe Biden a accusé la Russie d'avoir commis une "horrible atrocité". 

08.04.2022
18:24

Le commandant des forces armées de l'air d'Ukraine, le lieutenant-général Mikola Oleschuk, a également remercié le gouvernement slovaque pour la livraison des S-300, un système de missiles sol-air de conception russe.

08.04.2022
18:11

Ursula von der Leyen au peuple ukrainien : "L'Europe est à vos côtés"

La présidente de la Commission européenne a indiqué sur son compte Twitter qu'il "était important de commencer [sa] visite "en Ukraine "à Boutcha", car dans cette ville "notre humanité a été brisée". Elle a assuré le peuple Ukrainien que "les responsables des atrocités seront traduits en justice", ajoutant que "votre combat est notre combat". Ursula von der Leyen a conclu en indiquant être "à Kyiv aujourd'hui pour vous dire que l'Europe est à vos côtés".

Josep Borell, le chef de la diplomatie européenne qui accompagne Ursula von der Leyen lors de ce déplacement en Ukraine a indiqué que le personnel de la mission de l'UE de conseil aux forces de sécurité intérieure ukrainiennes (EUAM)  aidera le bureau de la procureure générale d'Ukraine pour "collecter des preuves" pour constituer un dossier attestant de crimes de guerre. 

Les deux dirigeants européens, en présence du Premier ministre ukrainien Denys Chmyhal, ont également allumé des cierges à la mémoire des victimes de Boutcha. 

08.04.2022
17:43

Un couvre-feu sera en vigueur de samedi soir à ce lundi matin à Odessa, le grand port ukrainien sur la Mer Noire, face à la "menace" de frappes de missiles, ont annoncé les autorités locales.

Après le bombardement de la gare de Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, qui a fait au moins 50 morts, "une menace d'attaque au missile plane à Odessa, le 10 avril 2022. C'est pourquoi un couvre-feu est imposé à Odessa et dans sa région à partir de 21 heures le 9 avril jusqu'à 6 heures le 11 avril 2022", a annoncé ce vendredi l'administration de la région d'Odessa militaire régionale.

08.04.2022
17:32

Notre reportage consacré à l'attaque de la guerre de Kramatorsk :