This content is not available in your region

L'homme suspecté d'avoir posé un colis piégé dans la cathédrale de Toulouse arrêté

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Les forces de l'ordre françaises
Les forces de l'ordre françaises   -   Tous droits réservés  Ludovic Marin/AP

L'homme soupçonné d'avoir placé ce vendredi matin un engin explosif artisanal dans la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse a été interpellé en début d'après-midi par la police. Le suspect a été placé en garde à vue, il va être entendu. Il était connu des services de police, mais pas pour des faits liés au terrorisme.

"Dans sa fuite, a déclaré Gérald Darmanin, le ministre français de l'Intérieur, cet individu aurait bousculé le sacristain qui n'a cependant pas été blessé. La cathédrale a alors été évacuée et un périmètre de sécurité autour de cette cathédrale a été immédiatement mis en place par les forces de l'ordre et les démineurs ont aussi tôt étaient engagés."

Le sacristain a cru à un livreur

Vers 08H30, la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse a été évacuée en pleine messe.

Quelques instants plus tôt, un homme coiffé d'une casquette, pris pour un livreur par le sacristain, avait traversé la nef pour déposer au pied de l'autel un paquet. Le colis s'apparentait "à un engin explosif improvisé," a priori sans dispositif de mise à feu.