EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ukraine : les habitants du village d'Andriivka enterrent leurs proches

Le village d'Andriivka dévasté
Le village d'Andriivka dévasté Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le village d'Andriivka, situé à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de Kiev, a été sous occupation russe pendant un mois.

PUBLICITÉ

Le village d'Andriivka, situé à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de Kiev, est dévasté. Il a été occupé par les forces russes pendant un mois, avant d'être libéré il y a deux semaines. On y retrouve de nombreux fragments de bombes dans les rues.

Envoyée spéciale d'Euronews, Valérie Gauriat témoigne : " Le niveau de destruction ici est vraiment impressionnant, pas une seule maison n’a été épargnée dans ce village. Et à plusieurs endroits, nous pouvons voir ce signe, ce point d'interrogation qui indique qu'il pourrait y avoir dans les maisons, des mines ou des bombes qui n’ont pas encore explosé. Et il y en a encore beaucoup dans les environs."

Au moins 40 personnes ont été tuées à Andriivka par des soldats russes. Et seulement six ont pu être enterrées dans le cimetière du village après avoir été exhumées des jardins où leurs proches les avaient enterrées.

Mykola raconte comment son fils Youri a été exécuté : " Ils sont venus, ils les ont forcés de sortir de la maison. Mon fils et sa femme sont sortis avec des armes à feu collées à la tête. Sa femme a dit : "J'ai deux enfants, ne me tuez pas". Ils l’ont laissée partir. Puis ils ont tiré sur mon fils. Cela fait 44 jours. Je n'ai plus de larmes. Que puis-je faire ? Je suis un père a dû enterrer son fils. La chose la plus importante est qu'il n'a pas trahi l'Ukraine."

Il faudra des semaines pour que de nombreuses autres familles du village puissent offrir une dernière demeure à leurs proches.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La guerre dans une "nouvelle phase", intensification de l'offensive russe dans l'est ukrainien

Viktor Medvedtchouk, la prise de guerre de Kyiv

Kharviv, la deuxième ville d'Ukraine, subit les frappes incessantes des forces russes