Viktor Medvedtchouk, la prise de guerre de Kyiv

Viktor Medvedchuk au côté de Vladimir Poutine à Moscou (6 octobre 2020)
Viktor Medvedchuk au côté de Vladimir Poutine à Moscou (6 octobre 2020) Tous droits réservés AP/Sputnik
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Arrêté récemment en Ukraine, Viktor Medvedtchouk, député milliardaire est un proche de Vladimir Poutine. Il a demandé à être échangé contre des soldats capturés à Marioupol.

PUBLICITÉ

L'arrestation il y a quelques jours du député pro-russe Viktor Medvedtchouk, un milliardaire proche de Vladimir Poutine, est considérée comme une prise de guerre par Kyiv.

"C'est comme capturer Goebbels"

"C'est un événement symbolique, c'est comme capturer Goebbels", a même déclaré un haut responsable ukrainien.

Dans une vidéo diffusée ce lundi par l'armée ukrainienne, Viktor Medvedtchouk a demandé à être échangé contre des civils et des soldats de Marioupol.

Sa femme, Oksana Marchenko, se mobilise pour demander la libération de son mari, photographiée ci-dessous après sa récente arrestation par les services spéciaux ukrainiens, alors qu'il était en fuite depuis l'invasion des troupes russes en Ukraine.

AP/AP
Viktor Medvedtchouk après son arrestation en Ukraine (12 avril 2022)AP/AP

Des soldats britanniques échangés contre Viktor Medvedtchouk ?

Moscou jusqu'à présent n'a pas réagi : "S'il y a une réaction du Président, nous vous le ferons savoir", a indiqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Viktor Medvedtchouk pourrait faire l'objet d'un échange avec deux soldats britanniques capturés à Marioupol, dont la télévision russe a diffusé des images dans laquelle ils demandent à être échangés contre le milliardaire, aperçu en 2020 au côté de Vladimir Poutine.

Viktor Medvedtchouk est considéré par Kyiv comme l’œil et l'oreille du Kremlin en Ukraine, où il a fait fortune.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : les habitants du village d'Andriivka enterrent leurs proches

Pas de reddition à Marioupol : les soldats ukrainiens ignorent l'ultimatum russe

Russie : oser s'opposer publiquement à la guerre en Ukraine et devoir quitter son pays