Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Des réfugiés rentrent en Ukraine pour célébrer ¨Pâques avec leurs proches

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Des réfugiés ukrainiens à la gare de Przemyś, en Pologne
Des réfugiés ukrainiens à la gare de Przemyś, en Pologne   -   Tous droits réservés  AP

Alors que de nombreux réfugiés continuent de quitter l'Ukraine pour fuir la guerre, certains d'entre-eux ont décidé de rentrer au pays, pour célébrer Pâques avec leurs proches.

Les orthodoxes célèbrent Pâques ce dimanche, leur fête religieuse la plus importante. Pour l'occasion, de nombreux Ukrainiens ont décidé de rentrer dans leur pays pour être avec leur famille et soutenir les personnes restées sur place, malgré les risques que cela représente. Olena s'apprête à monter dans un train direction Kyiv, dans la gare de Przemyś, en Pologne: "Je rentre parce que les hommes qui sont là-bas ont besoin d'aide. Je vais cuisiner pour eux. Je pense que je suis encore capable de faire ça, c'est pourquoi je rentre à Kyiv", explique Olena dans un sourire.

Nous ne pouvons forcer personne, mais nous essayons de convaincre les gens d'attendre un peu, surtout les mères avec de jeunes enfants. Il est encore un peu tôt.
Igor Horków
membre de l'Union des Ukrainiens en Pologne

Malgré le déplacements des troupes russes vers l'est de l'Ukraine, une grande partie du pays reste sous la menace des bombardements. Le centre d’accueil pour réfugiés de l'Union des Ukrainiens en Pologne, situé à Przemyś, essaye donc de convaincre les Ukrainiens de ne pas risquer leur vie. "Nous ne pouvons forcer personne, mais nous essayons de convaincre les gens d'attendre un peu, surtout les mères avec de jeunes enfants. Il est encore un peu tôt", estime Igor Horków, membre de l'Union des Ukrainiens en Pologne.

Mais pour ces Ukrainiens, la peur est moins forte que le besoin de retrouver leurs proches, qu'ils ont quitté voilà près de 2 mois. Voyageant avec son fils, Julia s'apprête à embarquer dans un train à la gare de Francfort. Elle souhaite retourner près de sa mère, restée en Ukraine. "J'ai peur parce que notre région est encerclée maintenant. Les Russes sont partout autour de notre ville et ma mère est là-bas. Je suis profondément inquiète pour elle car elle est seule, je pensais que la séparation serait plus facile."

Selon les chiffres du Haut-Commissariat aux réfugiés, plus de 5 millions d'Ukrainiens ont quitté leur pays à cause de la guerre, depuis 24 février dernier.