PUBLICITÉ

Des soldats français s'entraînent sur un champ de tir en Roumanie

Des exercices à balles réelles.
Des exercices à balles réelles. Tous droits réservés Adelin Petrișor
Tous droits réservés Adelin Petrișor
Par Adelin Petrișor
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

REPORTAGE : Environ 500 hommes ont été envoyés en Roumanie depuis le début de l'invasion russe, notamment sur ce champ de tir de Cincu.

PUBLICITÉ

Quelques jours seulement après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, des unités de la force de réaction de l'OTAN ont été envoyées en Roumanie.

Aujourd'hui, plus de 500 soldats français, et environ 300 belges, sont présents sur le champ de tir de Cincu.

Des véhicules blindés et une dizaine de soldats français prennent d'assaut les positions ennemies : c'est un exercice à balles réelles, dans l'une des plus grandes zones d'entraînement de Roumanie. Ils testent notamment les tirs de mortier, les missiles antichars ou les fusils et les mitrailleuses. 

S'entraîner aux côtés d'autres soldats étrangers

Arrivés en Roumanie fin février, ces soldats français étaient initialement postés sur une base aérienne près de la Mer noire.

Ils sont actuellement stationnés dans ce champ de tir de Cincu, aux côtés d'autres soldats étrangers. Une bonne opportunité selon Louis : "Nous partageons certaines armes avec les Roumains pour nous entraîner. Ils ont essayé notre arme d'assaut aussi. C'est vraiment bien d'avoir la possibilité de s'entraîner avec d'autres nations."

Paris a accepté de  renforcer le groupement tactique de l'OTAN et plusieurs centaines de soldats de l'armée française seront désormais stationnés ici en permanence.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : entraîner les soldats ukrainiens pour qu'ils "gagnent la guerre"

En Roumanie, la police du ciel de l'OTAN sous pression

En Roumanie, un foyer d'accueil héberge les orphelins ukrainiens qui ont fui la guerre