PUBLICITÉ

Ukraine : face à la pénurie de carburants, Kyv s'organise

File d'attente devant une station-service près de Kyiv
File d'attente devant une station-service près de Kyiv Tous droits réservés SERGEI SUPINSKY/AFP or licensors
Tous droits réservés SERGEI SUPINSKY/AFP or licensors
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les frappes russes ont détruit de nombreux dépôts de pétrole ukrainiens.

PUBLICITÉ

D'interminables files d'attente s'étirent devant les stations-service près de Kyiv en Ukraine. Dans la capitale et plusieurs autres villes, l'essence est depuis le début de la guerre une denrée rare. Et la situation est loin s'améliorer. Des stations ont du fermer faute de carburants. Celles qui restent ouvertes limitent les achats à 10 litres par conducteur.

"C'est la guerre en ce moment. Une pénurie d'essence ça peut arriver. Mais j'ai besoin d'aller travailler tous les jours. Et il est impossible d'aller à certains endroits de Kyiv en transport en commun", témoigne cet habitant de Kyiv.

Les Ukrainiens redoutent également une importante hausse des prix, alors que le Parlement s'apprête à augmenter les taxes. "Il y a un manque de fuel à cause des dépôts de pétrole qui ont été touchés par les frappes de la fédération de Russie. Ces dépôts sont des cibles stratégiques importantes et même si on s'efforce de tout réparer rapidement, c'est difficile de faire face", explique un autre conducteur.

Pour l'heure, la seule solution pour les autorités est d'appeler la population à économiser autant que possible l'essence et à emprunter davantage les transports en commun.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La frappe à Kharkiv fait 16 morts, Zelensky évoque la concentration de troupes russes

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine

L'Ukraine plongée dans l'obscurité alors que la Russie s'attaque au réseau électrique