Cet article n'est pas disponible depuis votre région

France : l'ex-premier ministre F. Fillon condamné en appel à un an de prison ferme

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
L'ancien premier ministre français François Filllon (2007-2012) a été condamné en première instance, en juin 2020, à cinq ans de prison dont deux ferme
L'ancien premier ministre français François Filllon (2007-2012) a été condamné en première instance, en juin 2020, à cinq ans de prison dont deux ferme   -   Tous droits réservés  THOMAS COEX/AFP or licensors

L'ancien Premier ministre français François Fillon a été condamné ce lundi en appel à une peine de quatre ans de prison dont un ferme.
Il était soupçonné d'avoir rémunéré sa femme pour un emploi qu'elle n'aurait pas occupé. Révélée par la presse, l'affaire, surnommée le "Pénélopegate", avait empoisonné la campagne du candidat de la droite à l’élection présidentielle de 2017. 

Le couple, absent lors la décision de la cour d'appel, a fait savoir qu'il se pourvoyait en cassation. 

En 2017, le journal satirique Le Canard enchainé révèle que Pénélope Fillon aurait été rémunérée plus de 500 000 euros entre 1998 et 2007  en tant qu’attachée parlementaire et pour des missions diverses dans la Revue des Deux Mondes, une revue littéraire tenue par un proche de son conjoint. Des travaux que les avocats généraux du procès ont qualifiés d' "impalpables" voire "évanescents".

Les peines annoncées par le parquet général sont moins importantes que celles prononcées en première instance : 5 ans de prison dont deux ferme, 375 000 euros d'amende et 10 ans d’inéligibilité.

L'Assemblée nationale avait réclamé, comme en première instance, le remboursement de plus d'un million d'euros.