PUBLICITÉ

Le point sur la guerre en Ukraine : les forces de Kyiv repoussent l'armée russe autour de Karkhiv

Image aérienne de l'Ukraine
Image aérienne de l'Ukraine Tous droits réservés Planet Labs PBC/AP
Tous droits réservés Planet Labs PBC/AP
Par Oleksandra Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les forces ukrainiennes ont libéré plusieurs villes au nord de Kharkiv et poursuivent leur progression vers le nord. Selon une source russe les troupes ukrainiennes ont avancé jusqu'à 10 km de la frontière russe.

PUBLICITÉ

 La contre-offensive ukrainienne au nord de Kharkiv continue à repousser les forces russes vers la frontière selon l'ISW, l'Institut pour l'étude de la guerre.

Les forces ukrainiennes ont libéré plusieurs villes au nord de Kharkiv et poursuivent leur progression vers le nord. Selon une source russe les troupes ukrainiennes ont avancé jusqu'à 10 km de la frontière russe. Selon l'ISW, si les forces ukrainiennes sont en mesure de faire progresser la contre-offensive ou si les forces russes s'effondrent le long de l'axe de Kharkiv et se retirent davantage, cela déstabiliserait les opérations offensives russes autour d'Izyum.

 Un haut responsable américain constate que les forces russes s'appuient de plus en plus sur des "bombes muettes" pour attaquer Marioupol, car elles ont épuisé les stocks de munitions à guidage de précision alors que l'assaut sur les aciéries d'Azovstal se poursuit.

L'île aux serpents, toujours stratégique

Les combats se poursuivent sur l'île de Zmiinyi, également connue sous le nom d'île aux serpents, la Russie tentant à plusieurs reprises de renforcer sa garnison, très exposée, qui s'y trouve. L'île est d'une importance stratégique car elle donne accès aux principales villes portuaires de l'Ukraine, notamment Odessa.

L'Ukraine a frappé les défenses aériennes et les navires de réapprovisionnement russes, ces derniers bénéficiant d'une protection minimale dans la partie occidentale de la mer Noire, suite au retrait de la marine russe en Crimée après la perte du navire de guerre Moskva.

Le ministère britannique de la Défense a déclaré que les efforts actuels de la Russie pour renforcer ses forces sur l'île aux serpents offrent à l'Ukraine davantage de possibilités pour attaquer les troupes russes et amasser du matériel.

Cependant si la Russie consolide sa position sur l'île Zmiinyi avec une défense aérienne stratégique et des missiles de croisière de défense côtière, elle pourrait dominer le nord-ouest de la mer Noire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine

L'Ukraine plongée dans l'obscurité alors que la Russie s'attaque au réseau électrique

Guerre en Ukraine : les troupes russes gagnent du terrain