EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les Russes prennent l'avantage à Sievierodonetsk

Les combats font rage à Sievierodonetsk, dans le Donbass
Les combats font rage à Sievierodonetsk, dans le Donbass Tous droits réservés Natacha Pisarenko/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Natacha Pisarenko/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Même si la situation est encore confuse et que les combats sont en cours, l'armée russe contrôlerait la majeure partie de cette ville du Donbass.

PUBLICITÉ

Les bombardements russes dévastent la région du Donbass, dans l'Est de l'Ukraine et fait de plus en plus de victimes parmi les civils.

 Selon le ministère britannique de la Défense, Moscou a pris l'avantage tactique dans la région en combinant des frappes aériennes et de l'artillerie, mais son usage massif de munitions sans guidage augmente les destructions et les "dommages collatéraux". 

Analyse du ministère britannique de la Défense sur la situation en Ukraine

Le porte-parole de l'état-major ukrainien confirme l'intensité des bombardements essuyés par ses troupes : "Dans la direction de Donetsk, l'ennemi bombarde les positions de nos troupes sur toute la ligne de contact avec des mortiers, des canons et de l'artillerie à roquettes. Il utilise l'aviation opérationnelle et tactique de l'armée. Les efforts principaux sont concentrés dans la direction de Sieverodonetsk et de Bakhmut."

Les combats font rage à Sieverodonetsk : selon le gouverneur ukrainien de la région, de Louhansk, Serhi Haïdaï, les Russes ont "réussi à prendre le contrôle de la majeure partie de la ville" mais il affirme également que les Ukrainiens résistent encore. La situation sur place est confuse puisque Moscou prétend par ailleurs que "des unités de__l’armée ukrainienne ayant subi des pertes critiques lors des combats se retirent vers Lyssytchansk" (la ville voisine). 

Moscou a également réalisé des tirs dans la région d'Odessa, dans le Sud du pays et prétend avoir touché un site d'entrainement de l'armée ukrainienne et une base de mercenaires étrangers dans la zone de Dachne. Kyiv ne confirme pas. 

La Légion internationale de défense de l'Ukraine annonce ce samedi la mort de quatre militaires volontaires étrangers (un Néerlandais, un Australien, un Allemand et un Français) mais elle ne précise pas la date ou la raison de leur mort.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : au moins trois morts à Kharkiv, les infrastructures énergétiques de nouveau visées

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts

Encore une nuit sous les bombes en Ukraine, la capitale frappée