Guerre en Ukraine : les Russes progressent inexorablement à Severodonetsk

Un soldat russe à Marioupol
Un soldat russe à Marioupol Tous droits réservés AP/Copyright 2022 The Associated Press.
Tous droits réservés AP/Copyright 2022 The Associated Press.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En face, les troupes ukrainiennes essuient dans cette bataille décisive des pertes "terrifiantes", selon le terme employé par Volodymyr Zelensky.

PUBLICITÉ

Les forces russes poursuivent leur offensive sur Severodonetsk, la capitale de l'oblast de Louhansk, où elles progressent toujours lentement et inexorablement.

Des pertes "terrifiantes"

En face, les troupes ukrainiennes essuient dans cette bataille décisive des pertes "terrifiantes", selon le terme employé par Volodymyr Zelensky. La semaine dernière, le président ukrainien évoquait entre 80 et 100 soldats tués chaque jour.

Acculées par la puissance de feu de l'artillerie russe, les forces ukrainiennes ont reconnu ce lundi avoir abandonné le centre de Severodonetsk.

Les séparatistes pro-russes affirment que les dernières divisions ennemies sont désormais bloquées et qu'elles ont le choix entre "se rendre ou mourir".

Par ailleurs, plusieurs centaines de civils, dont des enfants, seraient toujours réfugiés dans une usine chimique, en attendant de pouvoir être évacués.

Après Severodonetsk, Kramatorsk ?

La bataille de Severodonetsk ressemble à celle de la ville de Marioupol qui avait fini par tomber aux mains de l'armée russe au prix d'intenses combats et de lourdes pertes humaines.

Par ailleurs, à Donetsk, un bombardement sur un marché a fait trois morts et quatre blessés. Les séparatistes pro-russes et l'armée ukrainienne se rejettent la responsabilité de cette attaque.

Après avoir fait tomber Severodonetsk, Moscou devrait mettre le cap sur Kramatorsk, la capitale de l'oblast de Donetsk. Une étape indispensable pour conquérir l'intégralité du bassin minier du Donbass.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens

"Où est maman ?" L'histoire d'un petit garçon ukrainien enlevé par les forces russes

Ukraine : l'armée russe consolide ses nouvelles positions dans la région de Kharkiv