This content is not available in your region

La Fête de la musique a 40 ans, quatre choses à savoir

Access to the comments Discussion
Par Valentine Hullin
euronews_icons_loading
Concert lors de la première Fête officielle de la Musique, le 21 juin 1982
Concert lors de la première Fête officielle de la Musique, le 21 juin 1982   -   Tous droits réservés  JOEL ROBINE/AFP

Un passage obligé avant l'été. Tous les ans, le 21 juin, les Français descendent dans la rue pour écouter ou faire de la musique. Voici quatre choses à savoir à propos d'une tradition qui célèbre cette année son 40ème anniversaire.

1. Jack Lang, ancien ministre français de la Culture, père de la Fête de la musique mais pas tout seul

Le premier a avoir eu l'idée de consacrer une journée à la musique était luthiste et américain. En 1976, Joel Cohen propose à la radio France Musique, pour qui il travaille alors, des « Saturnales de la musique », pour marquer chaque solstice, les 21 décembre et 21 juin. 

Six ans plus tard, une étude montre que cinq millions de Français, dont un jeune sur deux, jouent d'un instrument de musique. Il n'en faut pas plus pour convaincre, Jack Lang, le ministre français de la Culture en poste. Convaincu par la nécessité de démocratiser la musique et réunir amateurs et professionnels, il lance la première Fête officielle de la musique en 1982. 

On choisit symboliquement pour date, le 21 juin, jour du solstice d’été et le plus long de l’année dans l’hémisphère Nord. L’événement est gratuit et ouvert à tous. 

2. Une première édition à l’improviste mais prometteuse

 Trois semaines. C'est le temps qu'il faut pour organiser la première édition. Cette année-là les Français n'ont qu'une seule consigne : "Faites de la musique". Peu sont ceux qui croient vraiment à la pérennité de l’événement. 

Jack Lang, lui, ne cache pas son optimisme. À quelques jours du 21 juin 1982, il confie dans une interview : "Je crois que lundi prochain à 20h30 (ndlr : lancement de la première édition) des centaines de milliers de Français seront dehors avec leur instrument de musique, sans complexe, pour célébrer la naissance de l'été. Et je crois que cette immense armée des musiciens français montrera sa force ce soir-là". 

3. Une édition 2022 à la mémoire de Steve Maia Caniço

"Steve, symbole de joie, de partage, d'union, tu resteras à jamais dans nos cœurs". Jack Lang toujours très impliqué dans les préparatifs de la Fête de la musique, a indiqué sur son compte Twitter vouloir dédier cette 40ème édition à Steve Maia Caniço

Tweet de l'ancien ministre français de la Culture Jack Lang

En 2019, le jeune animateur périscolaire de 24 ans, avait été retrouvé mort noyé dans un cours d'eau après une opération policière controversée pendant la Fête de la musique à Nantes (Loire-Atlantique). 

Selon la radio France Bleu Loire Océan, un rassemblement en hommage au jeune est prévu à partir de 18h ce mardi à Nantes. 

SEBASTIEN SALOM-GOMIS/AFP or licensors
Fresque en l'hommage de SteveSEBASTIEN SALOM-GOMIS/AFP or licensors

4. Un événement très français mais qui s'exporte

 La fête réunit chaque année des millions de Français et elle est l’événement culturel le plus fréquenté avec les Journées européennes du patrimoine selon le ministère de la Culture

Ce soir, des centaines de concerts et performances sont prévus dans l'Hexagone. Des artistes tels que Angèle, Pomme, ou encore Benjamin Biolay sont attendus à l'Olympia en Paris. 

Bien qu'elle reste une soirée particulièrement plébiscitée en France, on célèbre aujourd'hui la Fête de la musique dans plus de 120 pays du monde. Le "Make music day" rencontre chaque année un succès croissant aux Etats-Unis, en Allemagne ou encore en Belgique.