EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les forces russes prennent le contrôle du village de Tochkivka sur la ligne de front

Le Donbass sous le feu russe
Le Donbass sous le feu russe Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La bataille du Donbass se poursuit dans un déluge de feu russe. Les Russes "contrôlent" désormais le village de Tochkivka sur la ligne de front. En Russie, les pompiers éteignent un incendie dans une raffinerie de pétrole à Novoshakthinsk, près de la frontière avec l'Ukraine.

PUBLICITÉ

La bataille du Donbass se poursuit dans un déluge de feu russe. Même si l'arrivée mardi de nouveaux canons automoteurs allemands remonte le moral de Kiev, les soldats ukrainiens se plaignent d'un armement vétuste.

Les Russes contrôlent désormais le village de Tochkivka sur la ligne de front, à quelques kilomètres de Severodonetsk et de la ville voisine de Lyssytchansk, les deux dernières villes contrôlées par Kiev, où les combats font rage. Cela ouvre un flanc de plus à défendre et accroît le danger d'être totalement encerclé.

À Severodonetsk, il ne reste que quelques centaines de soldats et plus de 500 civils, dont 38 enfants, barricadés dans une usine chimique.

Le ministère de la Défense russe déclare avoir frappé plus de 250 cibles militaires ukrainiennes, dont des dépôts d'équipements militaires et de munitions à Lyssytchansk et un terminal de carburant à Mykolaiv.

Une raffinerie de pétrole touchée en Russie

En Russie, les pompiers éteignent un incendie dans une raffinerie de pétrole à Novoshakthinsk, près de la frontière avec l'Ukraine. Il pourrait s'agir de l'attaque d'un drone ukrainien, mais les autorités russes ne donnent pas plus de détails. Pas d'informations côté russe non plus sur l'attaque ukrainienne repoussée par les troupes russes sur l'île des Serpents. La Russie s'est emparée dans les premiers jours de la guerre de ce territoire stratégique. Selon les médias ukrainiens, l'attaque a touché "un système de défense aérienne, une station radar et des véhicules de transport, en plus de tuer 49 soldats russes". Des zones brûlées apparaissent sur les images satellites.

Mais les autres sources ne confirment pas cette information.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : le journaliste américain Evan Gershkovich condamné à 16 ans de prison pour "espionnage"

No Comment : l'hôpital pour enfants de Kyiv a rouvert partiellement

La Russie et la Chine mènent des exercices militaires conjoints