This content is not available in your region

Protection des océans : une journée d'action pour mobiliser les jeunes générations

Access to the comments Discussion
Par Sergio Ferreira de Almeida
euronews_icons_loading
L'acteur Jason Momoa lors de la journée de mobilisation, dimanche 26 juin à Lisbonne.
L'acteur Jason Momoa lors de la journée de mobilisation, dimanche 26 juin à Lisbonne.   -   Tous droits réservés  Armando Franca/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Mobiliser la jeune génération pour la protection des océans. C'était l'objectif de la journée d'action dimanche, qui a réuni une centaine de jeunes du monde entier en amont de la "Conférence de l'ONU sur les océans", à Lisbonne.

L'acteur Jason Momoa, qui a notamment incarné Aquaman sur grand écran, était présent : "Les océans ont besoin de nous", a t-il rappelé, avant d'ajouter : "sans un océan sain, notre planète comme nous la connaissons n'existerait pas."

Il a été rejoint par le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, qui a lancé un avertissement aux jeunes générations. 

"Pour être écouté et avoir un impact sur le climat ou les océans, vous devez vous battre et gagner pour vous-mêmes. Ne comptez pas trop sur les gouvernants. Il y a des exceptions. Certains d'entre eux sont et seront toujours vos principaux alliés, mais pas la majorité".

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, était également présent. Il a prononcé un discours de mea culpa : "Permettez-moi de commencer en suivant les mots du président portugais, pour présenter des excuses au nom de ma génération à votre génération en ce qui concerne l'état des océans, l'état de la biodiversité et l'état du changement climatique."

Essentiels à notre survie, les océans et les espèces qui y vivent sont particulièrement menacés par le réchauffement climatique et les activités humaines, comme la sur-pêche ou la pollution plastique. Autre conséquence : l'acidification des eaux, dues aux quantités de C02 émises dans l'atmosphère, qui perturbe et menace les écosystèmes marins. 

La "Conférence sur les océans" de Lisbonne qui s'ouvre ce lundi doit permettre d'établir une feuille de route pour les protéger.