This content is not available in your region

Brexit : le Royaume-Uni souhaite modifier le protocole nord-irlandais

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne
Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne   -   Tous droits réservés  Geert Vanden Wijngaert/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Les appels à l'unité se multiplient au Parlement européen, alors que Londres souhaite réviser le protocole nord-irlandais. Selon cet accord consécutif au Brexit, l'Irlande du Nord qui fait partie du Royaume-Uni, reste dans le marché unique européen.

L'objectif est d'éviter le retour d'une frontière physique entre les deux Irlande. Le gouvernement britannique souhaite revenir sur ces dispositions, mais Bruxelles estime qu'une révision unilatérale serait illégale.

"C'est vraiment le moment de montrer l'unité des pays qui partagent les mêmes valeurs, parce que nous avons un énorme défi à l'est de nos frontières" estime Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne. "Et ce n'est vraiment pas le moment de violer le droit international".

Actuellement, les marchandises ne circulent pas librement depuis l'île de Grande Bretagne vers l'Irlande du nord, une frontière douanière ayant été instaurée dans la mer qui sépare les deux îles, rendant moins fluide le flux de marchandises.

Londres souhaite remettre en cause ce système, ce que Bruxelles refuse catégoriquement. S'ils envisagent des représailles commerciales en cas de passage à l'acte du Royaume-Uni, les 27 restent tout de même ouverts au dialogue pour tenter de trouver des solutions pratiques au problème.