This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : une ville du centre du pays bombardée, une vingtaine de morts

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec Agences
euronews_icons_loading
euronews
euronews   -   Tous droits réservés  AP

Au moins une vingraine de personnes ont été tuées jeudi dans des frappes russes ayant touché Vinnytsia, une ville du centre de l'Ukraine jusqu'alors relativement épargnée par les combats, ont annoncé les services de secours ukrainiens.

"A 12H15 (09H15 GMT), 12 morts et 25 blessés", a indiqué le service ukrainien des Situations d'urgence sur Facebook, précisant que les pompiers luttaient contre un incendie provoqué par les frappes. Depuis, le bilan est passé à une vingtaine de morts et près de 90 blessés, selon l'agence de presse AP qui cite les autorités ukrainiennes.

Ces frappes sont "un acte ouvert de terrorisme", a dénoncé le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

"Chaque jour, la Russie tue des civils, tue des enfants ukrainiens, tire des missiles sur des cibles civiles où il n'y a rien de militaire. Qu'est-ce que c'est, si ce n'est un acte ouvert terrorisme?", a-t-il dénoncé sur la messagerie Telegram.

S'adressant à une conférence internationale sur les crimes de guerre en Ukraine organisée à la Haye, il a demandé la mise en place d'un "tribunal spécial" pour enquêter sur l'invasion russe de l'Ukraine.

"Les institutions judiciaires actuelles ne peuvent traduire en justice tous les coupables. En conséquence, il faut un tribunal spécial pour juger les crimes de l'agression russe contre l'Ukraine", a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée à la conférence. 

Le Donbass sous les bombes

Dans le Donbass, dont une partie est encore sous contrôle ukrainien, les villes de Kramatorsk et Sloviansk étaient considérées comme les prochaines cibles des militaires russes dans leur plan de conquête totale de la région. Elles ont été massivement bombardées ces dernières 24 h.

Dans le sud, des missiles russes se sont aussi abattus en nombre su Mykolaïv. Les autorités ukrainiennes rapportent au moins cinq personnes tuées. Dans cette région, les forces de Kyiv intensifient leurs actions pour tenter de reconquérir davantage de territoire. La population se serre les coudes.

"Depuis le début de la guerre, les gens ont tissé des liens. Dans mon village, ils sont devenus plus proches les uns des autres. Ils s'entraident. Même ceux qui étaient brouillés demandent comment ils peuvent aider", dit un habitant de Sloviansk.

Pertes ukrainiennes

Le ministère russe de la Défense affirme que l'Ukraine a subi des pertes importantes. Il rapporte que des missiles aériens de haute précision auraient tué plus de 350 soldats ukrainiens. Les forces russes auraient également mis la main sur un gros stock d’équipement militaire des forces ukrainiennes.

Kyiv rejette en bloc ces informations et dénonce de la propagande du Kremlin. L’Ukraine est encore et toujours soutenue par les Occidentaux. Ce mercredi dans une déclaration commune, une quarantaine de pays dont les Etats-Unis, les membres de l'Union européenne, le Royaume-Uni et des Etats asiatiques ont réclamé à la Russie d'arrêter "immédiatement ses opérations militaires en Ukraine".