This content is not available in your region

Chassé-croisé en France : un samedi classé noir dans le sens des départs

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Un pic de bouchons à 860 km en France le 30 juillet 2022
Un pic de bouchons à 860 km en France le 30 juillet 2022   -   Tous droits réservés  AFP Live

Un pic de plus de 860 km de bouchons cumulés a été enregistré samedi peu avant midi, selon Bison Futé, en ce grand week-end de chassé-croisé classé noir dans le sens des départs et rouge pour les retours.

Juillettistes et aoûtiens étaient ralentis sur 862 km vers 11H30 au niveau national, indique Bison Futé sur son site internet. C'est légèrement moins qu'un an auparavant (880 km).

Comme à l'accoutumée, la circulation est particulièrement difficile en vallée du Rhône dans la descente, avec plus de 150 km de bouchons.

Moins de bouchons sont attendus dimanche, journée classée orange dans le sens des départs, mais rouge le long de l'axe du Rhône. Dans le sens des retours, la circulation devrait se fluidifier, mais des ralentissements sont prévus dans le quart sud-est.

Avec la hausse des prix du carburant, la fréquentation des trains est partie pour battre un record cet été en France. La SNCF attend 1 million de voyageurs dans ses TGV et intercités en ce week-end de chassé-croisé.

Mais train à grande vitesse ne veut pas toujours dire rapidité.

Thalys : chaos dans les gares après le heurt d'un animal

La circulation des Thalys, entre la France et la Belgique, a été interrompue vendredi à cause d'un choc avec un animal. Des milliers de passagers sont restés bloqués dans des trains jusque tard dans la soirée.

La compagnie ferroviaire a demandé aux voyageurs bloqués dans les gares d'essayer de "trouver d'autres moyens de transport".

A Paris et Bruxelles, les clients se sont vu proposer de rentrer chez eux en taxi, de dormir à l'hôtel ou dans des rames Thalys restées en gare, a indiqué la porte-parole de la compagnie ferroviaire.

"La situation se rétablit progressivement", a assuré ce samedi, une porte-parole de Thalys 

Déjà affectée par d'autres incidents, Thalys avait réduit ses fréquences en annulant jusqu'à début septembre environ 10% de ses trains pour pouvoir réparer deux rames.

En Suisse, les voyageurs qui passaient par le tunnel du Gothard ce samedi ont également dû s’armer de patience. Des bouchons jusqu’à 20 kilomètres se sont formés ce matin à l’entrée du tunnel, à cause de l’incendie d’un véhicule en fin de nuit.