This content is not available in your region

Des roquettes en direction de Jérusalem, un deuxième commandant du Jihad islamique tué à Gaza

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP
euronews_icons_loading
AP
AP   -   Tous droits réservés  AP Photo

Pour la première fois depuis la reprise des hostilités, le Jihad islamique a tiré de roquettes en direction de Jérusalem où les sirènes anti-bombardement ont retenti.

L'organisation soutenue par l'Iran confirme par ailleurs la mort de Khaled Mansour, le commandant du Jihad islamique pour les opérations dans le sud de la bande de Gaza.

Le Jihad islamique est considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis et l'Union européenne.

Khaled Mansour est le deuxième haut responsable de l'organisation tué par dans des frappes israéliennes depuis vendredi.

Selon le décompte du ministère palestinien de la Santé, les bombardements israéliens ont tué 29 personnes dont six enfants.

Israël estime de son côté avoir éliminé une quinzaine de combattants du Jihad islamique.

Tsahal accuse par ailleurs l'organisation islamique d'avoir par erreur bombardé le nord de la bande de Gaza et causé la morts des civils.

Le Hamas, qui domine la bande de Gaza, est jusqu'à présent resté en dehors de tensions et l'intensité des échanges de frappes aériennes semble avoir légèrement diminué.

Le Premier ministre israélien Yair Lapid annonce néamoins que Tsahal va continuer ses bombardements "ciblés" et que l'opération se poursuivra "aussi longtemps que nécessaire".

Les forces de sécurité israéliennes disent par ailleurs avoir arrêté 40 membres du Jihad islamique en Cisjordanie.