Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Londres et Copenhague promettent une nouvelle aide pour l'Ukraine

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le ministre danois de la Défense Morten Boedskov, à droite, et la première ministre danoise Mette Frederiksen lors de la conférence des donateurs pour l'Ukraine.
Le ministre danois de la Défense Morten Boedskov, à droite, et la première ministre danoise Mette Frederiksen lors de la conférence des donateurs pour l'Ukraine.   -   Tous droits réservés  Philip Davali/Philip Davali

Ne pas abandonner l'Ukraine et lui assurer un soutien à long terme. C'était le mot d'ordre de la nouvelle conférence internationale des donateurs qui s'est tenue ce jeudi à Copenhague. 

La Grande-Bretagne et le Danemark ont annoncé une nouvelle aide au pays en guerre sous forme de financement et d'armement.

"Chacun d'entre nous doit poursuivre et augmenter son soutien à l'Ukraine, a estimé Mette Frederiksen, la Première ministre danoise. Avec la formation militaire ou le financement du déminage par exemple. J'espère que nous pourrons nous mettre d'accord ici aujourd'hui sur des contributions encore plus importantes. Et bien sûr, le Danemark est prêt à faire sa part. Aujourd'hui, nous pouvons annoncer une nouvelle contribution de 110 millions d'euros pour les armes, les équipements et la formation. "

Le gouvernement britannique a, lui, déclaré qu'il fournirait à l'Ukraine davantage de systèmes de roquettes à lancements multiples, capables de frapper des cibles jusqu'à 80 km.

Le dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a participé par liaison vidéo, a profité de l'occasion pour rappeler les dangers d'une catastrophe nucléaire comme celle de Tchernobyl en 1986 - et a accusé une nouvelle fois Moscou d'utiliser les centrales ukrainiennes pour infliger une "terreur nucléaire" à l'Europe.