This content is not available in your region

Victimes civiles en Ukraine : 5 587 morts et 6,8 millions de déplacés selon l'ONU

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Un urgentiste ukrainien couvre les corps de personnes tuées dans une attaque à Kharkiv, Ukraine, le 10 juillet 2022.
Un urgentiste ukrainien couvre les corps de personnes tuées dans une attaque à Kharkiv, Ukraine, le 10 juillet 2022.   -   Tous droits réservés  Andrii Marienko/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

En l'espace de 6 mois, la vie de millions d'Ukrainiens a basculé dans l'horreur. Certains ont été tués ou blessés et d'autres ont été contraints de tout laisser derrière eux quittant leur domicile et vie d'avant. Un bilan humain lourd dont le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme tente de faire état.

Selon l'agence onusienne, au 22 août, 5 587 personnes étaient mortes et 7 890 blessés. Plus de la moitié de ces décès, soit 3,317 ont eu lieu dans les régions de Louhansk et Donetsk, les plus convoitées par Moscou. 
Toujours selon l'ONU, au 23 août, 6 858 825 personnes ont fui vers l'Europe et un peu plus de la moitié sont parvenues à obtenir un visa d'urgence.

En conséquence de nombreuses organisations humanitaires se sont mobilisées pour leur venir en aide. Y compris La Croix Rouge qui s'inquiète de la possible aggravation de la situation pendant l'hiver et de ses répercussions toujours plus importantes à l'échelle mondiale.

"Les besoins humanitaires sont énormes, parce qu'ils concernent à la fois la nourriture, le carburant et l'accès à un hébergement décent pour les personnes qui sont en train de se déplacer, a expliqué Birgitte Bischoff Ebbesen, directrice pour l'Europe et l'Asie centrale de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) sur l'antenne d'Euronews, Et cela vaut aussi bien pour l'Ukraine que pour les pays voisins. Il s'agit donc pour nous d'une crise extrêmement complexe et la réponse que nous devons apporter est très vaste dans ce qui reste un environnement qui évolue".

Suite à la décision russe de concentrer ses opérations sur l'Est de l'Ukraine, environ 4,5 millions d'Ukrainiens sont rentrés chez eux. Un calme relatif est revenu autour de Kyiv mais les conséquences du conflit pèsent encore, avec notamment un manque de logement, de travail et de matières premières.