This content is not available in your region

En Ukraine, les écoliers se préparent pour leur rentrée ce jeudi

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Le lycée de Tchernihiv partiellement détruit
Le lycée de Tchernihiv partiellement détruit   -   Tous droits réservés  AP

A la veille de la rentrée scolaire en Ukraine, les établissements, encore en état, se préparent à accueillir les élèves dans des abris anti-bombes. Les autres suivront les cours à distance, pour l'instant.

C'est la première fois que les élèves de Tchernihiv retournent dans leur établissement depuis le 24 février. Cette ville au nord de Kyiv est l'une des villes martyres de la région, occupée pendant près d'un mois par les troupes russes. A la veille de leur rentrée scolaire, ces ukrainiens découvrent les décombres de leur lycée bombardé.

Selon le directeur, étudier dans cet établissement est trop dangereux. Les élèves suivront donc les cours à distance pour l'instant. Mais pour préparer leur retour en présentiel, ils ont appris à utiliser l'abri anti-bombes, situé au sous-sol.

A distance ou en présentiel

A Kyiv, un bunker a également été construit, à cinq mètres sous une salle de classe, où gisent encore les cartables abandonnées au début de la guerre. Tout est prêt pour la rentrée, comme le directeur de l'établissement Mykhaylo Aliokhin l'explique : "Au moment où le système d'alerte aux raids aériens se met en marche, nous interromprons toute activité, que l'on soit en train de manger, de marcher ou de faire cours. Notre personnel a été formé pour, nous devrons rassembler nos équipes et toutes les classes devront emprunter les deux voies d'évacuation jusqu'aux abris."

Près de la moitié des 23 000 établissements scolaires disposent d'abris équipés comme celui-ci. A Kyiv, 132 000 enfants sont attendus ce jeudi 31 août, pour une rentrée au rythme des sirènes.