This content is not available in your region

Elizabeth II a-t-elle régné beaucoup plus longtemps que ses contemporains royaux européens ?

Access to the comments Discussion
Par Marie Jamet
La reine d'Angleterre Elizabeth II et Margrethe II reine du Danemark, le 16 février 2000
La reine d'Angleterre Elizabeth II et Margrethe II reine du Danemark, le 16 février 2000   -   Tous droits réservés  Michael Stephens/AP

La Reine Elizabeth II a connu un règne long de 70 ans 7 mois et 2 jours, soit 25 782 jours sur le trône. Sa longévité est sans égale parmi ses contemporains royaux d'Europe.

Sur le continent européen le prince Rainier III est l'un des rares à rivaliser avec une telle longévité ; il est resté le souverain de Monaco pendant près de 56 ans (55 ans 10 mois et 28 jours).
Parmi les six monarchies de l'Union européenne (Belgique, Danemark, Espagne, Luxembourg, Pays-Bas, Suède), la reine Margrethe II, reine du Danemark depuis plus de 50 ans, peut désormais se prévaloir de la plus longue carrière royale de tous les monarques de l'UE après les 70 ans de règne d'Elizabeth II. Aucun souverain régnant ne l'est depuis plus longtemps qu'elle sur le continent.

Matt Dunham/AP
La reine d'Angleterre Elizabeth II reçoit le roi d'Espagne Felipe VI le 12 juillet 2017Matt Dunham/AP

Lorsqu'Elizabeth II devient reine à la mort de son père le 06 février 1952, huit monarques servent déjà leur pays à travers le continent européen. Si Gustav VI règne sur le royaume de Suède depuis seulement deux ans, en Norvège Haakon VII voit cette jeune reine accéder au trône d'Angleterre alors qu'il est lui-même roi depuis 47 ans déjà. Son règne, débuté à l'indépendance du pays en 1905, ne durera alors que cinq années de plus pour un total de presque 52 ans, troisième plus long règne des contemporains royaux et européens d'Elizabeth II. 

En tout, la reine d'Angleterre aura, en 70 ans, côtoyé 22 monarques de neuf pays européens différents. Alors qu'elle dirige son royaume sans trembler, celui de Belgique mais aussi des Pays-Bas ainsi que le Grand-Duché de Luxembourg voient se succéder trois souverains soit suite à des décès de mort naturelles soit à des abdications.