This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : Kyiv affirme avoir repris près de 6 000 km² aux forces russes

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Les habitants d'Izyum reviennent chez eux, le 13 septembre 2022
Les habitants d'Izyum reviennent chez eux, le 13 septembre 2022   -   Tous droits réservés  AP Photo/SERGEY BOBOK

Deux-cent jours se sont écoulés depuis le début de la guerre en Ukraine, et le conflit semble arriver à un tournant avec la contre-offensive ukrainienne à l'est et au sud du pays. Selon Kyiv, près de 6 000 kilomètres carrés de territoires occupés ont été repris aux Russes.

6 000 kilomètres carrés : c’est ce que l’armée ukrainienne annonce avoir repris aux Russes depuis le début de la contre-offensive dans le Nord-Est du pays. Dans les anciens territoires occupés, les témoignages de départ précipité des Russes se multiplient:

"Les Russes ont commencé à fuir. A 01h30 du matin, les bombardements ont commencé et ils ont mis le feu aux endroits où ils logeaient. Ils couvraient leurs traces. De cette façon, nous avons compris qu'ils étaient finis" raconte Nadiya Nesolena. Son voisin, Yuriy Kurochka, ne cache pas sa joie de revoir des soldats ukrainiens: "hier matin, les Russes étaient encore là, et ce matin, les Ukrainiens. Il ne suffit pas de dire que je suis heureux, je n'ai juste pas assez de mots pour m'exprimer."

A 01h30 du matin, les bombardements ont commencé et les Russes ont mis le feu aux endroits où ils logeaient. Ils couvraient leurs traces. De cette façon, nous avons compris qu'ils étaient finis
Nadiya Nesolena
Habitante d'Izyum

Les récentes opérations de Kyiv dans le Donbass changent les rapports de force, après des mois de front gelé… Ces 24 heures, 20 localités ont été libérées selon le président Volodymyr Zelensky, de quoi remonter le moral des Ukrainiens. 

Selon le Ministère de la défense ukrainien, 6000KM carrés de territoires ont été libérés depuis le 1er septembre 2022

Mais plus à l'Est, dans la ville de Lyman, carrefour ferroviaire et routier stratégique près de la rivière Severski Donets, les forces séparatistes pro-russes affirment contrôler la situation.

Malgré les succès ukrainiens sur le champ de bataille, le nombre de morts ne cesse d’augmenter. Ce mardi, Kyiv a déclaré qu'au moins quatre civils ont été tués et 11 autres blessés dans une série d'attaques russes dans neuf régions du pays.