PUBLICITÉ

Découverte en Israël d'un caveau funéraire datant de l'époque de Ramsès II

objets funéraires découverts près de Tel-Aviv
objets funéraires découverts près de Tel-Aviv Tous droits réservés Capture d'écran (AFP Vidéo)
Tous droits réservés Capture d'écran (AFP Vidéo)
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans la sépulture, les archéologues ont découvert, outre des ossements, des offrandes funéraires : poteries, marmites, bocaux, pointes de flèches ou de lances en bronze vieux de plus de 3 000 ans.

PUBLICITÉ

Les autorités archéologiques israéliennes ont annoncé dimanche la découverte d'un caveau funéraire "unique" datant de l'époque du pharaon Ramsès II et rempli de dizaines de poteries, d'objets en bronze et d'ossements.

Le caveau a été découvert accidentellement le 13 septembre dans le parc national de Palmahim, au sud de la métropole Tel-Aviv, lorsqu'une machine d'excavation a buté sur un morceau de pierre qui s'est avéré être le toit de cette voûte funéraire.

Une vidéo diffusée par l'Autorité israélienne des antiquités (IAA) montre des archéologues ébahis éclairant à la lampe de poche des dizaines de poteries de formes et de tailles diverses, datant du règne de l'ancien roi égyptien, mort en 1213 avant Jésus-Christ.

Des bols - certains peints en rouge, d'autres contenant des os - des calices, des marmites, des bocaux, des lampes et des pointes de flèches ou de lances en bronze se trouvaient dans la sépulture. Ces objets étaient des offrandes funéraires destinées à accompagner les défunts dans leur dernier voyage vers l'au-delà. Ils ont été retrouvés intacts depuis qu'ils y ont été placés il y a environ 3.300 ans.

Dans un coin de la sépulture, au moins un squelette relativement intact a été trouvé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël : de nouvelles élections législatives pour tenter de sortir de l'impasse politique

MAJ: Israël annule la décision de confisquer le matériel de diffusion d'AP

M. Netanyahu qualifie l'annonce d'un mandat d'arrêt de la CPI de "nouvel antisémitisme".