This content is not available in your region

Mondial-2022 au Qatar : un brassard pour l'inclusion porté par des équipes dont la France

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Le brassard est siglé d'un cœur rempli de six bandes parallèles et colorées, mais dont les couleurs diffèrent de celles du drapeau LGBT.
Le brassard est siglé d'un cœur rempli de six bandes parallèles et colorées, mais dont les couleurs diffèrent de celles du drapeau LGBT.   -   Tous droits réservés  Photo : ANDRE PAIN (AFP)

Les capitaines de huit sélections européennes, dont la France championne du monde, porteront au Mondial-2022 au Qatar un brassard à bandes colorées en faveur de l'inclusion et contre les discriminations, ont annoncé plusieurs fédérations mercredi.

A la Coupe du monde, les capitaines d'équipes majeures du football européen auront à leur bras un brassard siglé d'un cœur rempli de six bandes parallèles, dont les couleurs diffèrent de celles du drapeau LGBT.

La Fédération allemande a précisé que l'initiative, baptisée "One Love", émanait d'un groupe de travail de l'UEFA chargé d'étudier les "questions relatives aux droits des travailleurs et aux droits humains au Qatar jusqu'au Mondial-2022".

"L'amour du football nous unit tous, Peu importe d'où nous venons, notre apparence ou qui nous aimons (…) le football doit être là pour tous ceux qui se sentent discriminés et rejetés", a expliqué le gardien allemand Manuel Neuer.

Sont également associées les sélections des Pays-Bas, du pays de Galles, de Belgique, du Danemark, de la Suisse, ainsi que de la Norvège et de la Suède, ces deux derniers pays n'étant pas qualifiés, néanmoins, pour la Coupe du monde.

La campagne débutera dès jeudi 22 septembre lors de matches de Ligue des nations.

La Qatar au cœur des critiques des ONG

Les autorités du petit émirat du Golfe, où se tiendra la Coupe du monde à partir du 20 novembre prochain, sont régulièrement critiquées par les ONG pour leur traitement des travailleurs migrants, notamment dans les secteurs de la construction, de la sécurité et du travail domestique, ainsi que des personnes LGBT+. L'homosexualité y est passible de la peine de mort.

Des accusations vigoureusement rejetées par les autorités qui soulignent avoir réformé les lois sur le travail, et par les organisateurs qataris du Mondial qui assurent que les membres de la communauté LGBT+ seront accueillis sans discrimination, en dépit des lois criminalisant les relations sexuelles entre personnes du même sexe dans le pays.