Royaume-Uni : pourquoi Charles III regarde-t-il vers la gauche sur les futures pièces de monnaie ?

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Les nouvelle pièces à l’effigie de Charles III, celle de 50 pence ( à gauche) et celle commémorative de 5 livres (à droite), lors de leur présentation le 29/9/2022 à Londres
Les nouvelle pièces à l’effigie de Charles III, celle de 50 pence ( à gauche) et celle commémorative de 5 livres (à droite), lors de leur présentation le 29/9/2022 à Londres   -   Tous droits réservés  AP Photo/Alastair Grant

Fin du suspense au Royaume-Uni. Une des grandes questions que les Britanniques se posaient vient d'avoir sa réponse : ils savent désormais à quoi va ressembler le portrait de leur nouveau roi sur les pièces de monnaies. Le profil de Charles III va ainsi remplacer celui de sa mère, Elizabeth II, disparue à l'âge de 96 ans le 8 septembre dernier dans "les prochains mois" lorsque les nouvelles pièces entreront en circulation.

Contrairement à sa mère, le nouveau monarque a le regard tourné vers la gauche

Le portrait du roi Charles III pour les futures pièces de monnaie à son effigie a été, en effet, dévoilé ce vendredi par l'organisme chargé de battre la monnaie britannique, Royal Mint.

Ce portrait apparaîtra sur deux pièces au sein d'une série spéciale célébrant la vie de la reine Elizabeth II : une de 5 livres sterling et une autre de 50 pence. Elles entreront en circulation "dans les prochains mois", probablement autour du mois de décembre, précise l'institution monétaire britannique dans un communiqué.

Le portrait officiel qui décorera les futures pièces à l'effigie de Charles III, oeuvre du sculpteur Martin Jennings, a été conçu à partir d'une photo, et approuvé par le roi.

"C'est l'œuvre de plus petite taille que j'ai jamais créée", commente-t-il, se disant touché "par le fait qu'elle sera vue et tenue par tant de gens".

La grande différence de ces nouvelles pièces avec celles à l’effigie d'Elizabeth II réside dans l'orientation du portrait de Charles III qui a le regard tourné vers la gauche contrairement à sa mère. 

Le site de la famille royale britannique donne la raison de ce changement : une tradition établie depuis le règne de Charles II (XVIIe siècle) veut que les monarques soient représentés sur les pièces de monnaie dans le sens opposé à celui de leur prédécesseur immédiat. Le profil de celui qui régna de 1660 à 1685 était orienté vers la droite. 

Pièce à l’effigie de Charles II

Seule entorse à cette tradition, Edouard VIII, dont le règne fut spécialement bref - de janvier à décembre 1936 -, émit le souhait d'être portraituré avec le regard orienté vers la gauche, arguant qu'il s'agissait de son meilleur profil alors qu'il aurait dû apparaître sur les pièces avec une orientation vers la droite.

Mais après son abdication, la tradition a été rétablie sous le règne de son successeur George VI. Le portrait du père d'Elisabeth II est effectivement tourné vers la gauche... entérinant ainsi le fait que celui de son frère aurait effectivement dû être orienté vers la droite. 

27 milliards de pièces à l'effigie Elizabeth II en circulation au Royaume-Uni

Les pièces à l'effigie du nouveau monarque britannique porteront l'inscription en latin : "CHARLES III • D • G • REX • F • D • 5 livres • 2022”, soit "Roi Charles III, par la grâce de dieu, défenseur de la foi" - l'un des titres du souverain.

Le revers de la pièce commémorative de 5 livres portera deux nouveaux portraits de la reine Elizabeth II, conçus par l'artiste John Bergdahl en collaboration avec Royal Mint.

AP Photo/Alastair Grant
Revers des pièces commémoratives à l’effigie de Charles III lors de leur présentation le 29 septembre 2022AP Photo/Alastair Grant

"Toutes les pièces britanniques à l'effigie d'Elizabeth II vont rester légales et en circulation. Il est usuel historiquement d'avoir des pièces à l'image de différents monarques en circulation au même moment", indique Royal Mint, qui "appose les portraits de la famille royale sur des pièces depuis plus de 1 100 ans".

AP Photo/Kirsty Wigglesworth
Pièces d'une livre à l’effigie d'Elisabeth II en 2017AP Photo/Kirsty Wigglesworth

L'organisme précise qu'il y a actuellement 27 milliards de pièces au Royaume-Uni à l'effigie Elizabeth II et qu'elles seront remplacées au fil du temps, lorsqu'elles sont abîmées.