Royaume-Uni : désigné Premier ministre Rishi Sunak promet plus de "stabilité et d'unité"

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Rishi Sunak, quittant ses locaux de campagne à Londres, le 23 octobre 2022
Rishi Sunak, quittant ses locaux de campagne à Londres, le 23 octobre 2022   -   Tous droits réservés  AP Photo/Alberto Pezzali

Le conservateur Rishi Sunak va devenir le prochain Premier ministre britannique à la suite de Liz Truss, son unique concurrente dans la course, la ministre Penny Mordaunt, n'ayant pas obtenu lundi le nombre de parrainages et Boris Johnson s’étant retiré plus tôt de la course à Downing Street.

"Rishi Sunak est élu chef du Parti conservateur", a annoncé Graham Brady, chargé de ces questions au sein de la formation au pouvoir depuis 12 ans. Penny Mordaunt avait juste avant reconnu sa défaite, apportant sur Twitter son "plein soutien" à Rishi Sunak.

"Nous avons besoin de stabilité et d'unité et rassembler le parti et le pays sera ma priorité absolue", a déclaré Rishi Sunak dans une brève allocution après sa victoire."C'est le plus grand privilège de ma vie de servir le parti que j'aime et donner à mon tour au pays auquel je dois tant", a-t-il ajouté, promettant de servir avec "intégrité et humilité".

Au cours d'une réunion à huis clos dans la foulée de son succès, il a exhorté les Tories à "s'unir" sous peine de "mourir" à deux ans des prochaines élections législatives, ont rapporté des participants à cette rencontre.

L'ancien ministre des Finances, Rishi Sunak, 42 ans, candidat malheureux cet été contre Liz Truss, éphémère locataire du 10 Downing Street, a donc fini par prendre sa revanche.

Il devient le cinquième Premier ministre depuis le référendum du Brexit de 2016, qui a ouvert une page de turbulences économiques et politiques au Royaume-Uni. Ce petit-fils d'immigrés indiens est le premier non blanc à ce poste dans le pays.

Fan de Star Wars et de Prada

Pour ses partisans, le message de Rishi Sunak, lors de la précédente campagne pour Downing Street, sur la nécessité de faire preuve de prudence économique pour lutter contre l'inflation, a montré qu'il est l'homme de la situation. Sa prudence budgétaire, à cause de laquelle il a été jugé trop centriste et trop lisse, rassure désormais.

L'été dernier déjà, ce conservateur, petit-fils d'immigrés indiens, était le candidat préféré des députés "tories".

Mais il a été souvent accusé d'être un technocrate déconnecté de la population. Et face à Liz Truss, il a payé pour avoir claqué la porte du gouvernement Johnson début juillet, suivi ensuite par une soixantaine de collègues. Il a été accusé par une partie de la base d'avoir trahi Boris Johnson, avec lequel il est resté à couteaux tirés.

Ian Vogler/Pool Photo via AP
Boris Johnson et Rishi Sunak, lors d'une réunion du cabinet ministériel à Downing Street, le 5 juillet 2022Ian Vogler/Pool Photo via AP

Rishi Sunak a été élu député du Yorkshire  dans le nord de l'Angleterre en 2015. A peine cinq ans plus tard, il accède à 39 ans au poste très convoité de ministre des Finances, peu avant le début de la pandémie.

Ce partisan du Brexit de la première heure a gagné en popularité en distribuant des milliards de livres d'aides publiques pendant la pandémie de Covid-19.

Mais sa fortune, amassée lors de sa carrière dans la finance et via son mariage avec Akshata Murthy  indispose parfois, alors que les Britanniques se serrent la ceinture. Son épouse est en effet la fille du multimilliardaire indien N.R. Narayana Murthy, fondateur du groupe informatique infosys.

La fortune du couple a été estimée à 730 millions de livres, soit 841 millions d'euros, par le quotidien The Times.

PAUL FAITH/AFP
Fresque sur un mur de Belfast, en Irlande du Nord, à l'occasion de la campagne pour Downing Street, le 17 août 2022PAUL FAITH/AFP

Les alliés de Liz Truss avaient ainsi moqué ses costumes onéreux et chaussures Prada portées lors de la précédente campagne pour le 10 Downing Street. Il a aussi vu cet été resurgir une vidéo de jeunesse où il confessait ne pas avoir d'ami issu de la classe ouvrière.

Face à ces critiques, ce fan de la saga Star Wars raconte volontiers son histoire familiale, une "success story" comme les conservateurs les aiment.

Né le 12 mai 1980 à Southampton, sur la côte sud de l'Angleterre, Rishi Sunak est l'aîné de trois enfants et le fils d'un médecin généraliste du système de santé public et d'une pharmacienne. Nés en Inde ou d'origine indienne, ses grands-parents ont émigré d'Afrique orientale vers le Royaume-Uni dans les années 1960.

HANNAH MCKAY/REUTERS
De gauche à droite : l'épouse de Rishi Sunak, Akshata Murthy, et ses parents Usha Sunak et Yashvir Sunak, le 31 août 2022 à Londres.HANNAH MCKAY/REUTERS

"Ma famille a émigré ici il y 60 ans. (Ma mère) tenait la pharmacie locale de Southampton. C'est là que j'ai grandi, dans la boutique, livrant les médicaments. J'ai travaillé comme serveur au restaurant indien au bout de la rue", a-t-il raconté lors de la dernière campagne pour le leadership. "Je suis ici grâce au dur labeur, au sacrifice et à l'amour de mes parents".

Rishi Sunak a cependant très vite accédé à l'élite en fréquentant le Winchester College, un très chic pensionnat pour garçons. Il a ensuite étudié la politique, la philosophie et l'économie dans les prestigieuses universités d'Oxford, en Angleterre, et de Stanford, aux Etats-Unis.

Avant d'entrer en politique, il a travaillé dans la finance, en particulier chez Goldman Sachs, et fondé sa propre société d'investissement.

Ce père de deux filles a prêté serment sur la Bhagavad Gita, un texte sanskrit considéré comme l'un des écrits fondamentaux de l'hindouisme, quand il a été élu député en 2015.