Elections de mi-mandat aux USA : comment ça marche ?

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
A g. : scène de vote dans le New Hampshire (archives) / A dr. : vue du Capitole à Washington (le 02/11/2022)
A g. : scène de vote dans le New Hampshire (archives) / A dr. : vue du Capitole à Washington (le 02/11/2022)   -   Tous droits réservés  AP Photo

Les Américains se rendent aux urnes ce mardi pour ce qu'on appelle les "élections de mi-mandat" ("Mid-term elections", en anglais). De quoi s'agit-il ? Qui est élu ? Quels sont les enjeux ? Eléments de réponse.

Pourquoi ce nom ?

Les élections de mi-mandat aux États-Unis sont un scrutin législatif qui se déroule au milieu du mandat du président américain (mandat de 4 ans). Elles se tiennent donc deux ans son arrivée à la Maison Blanche et donc deux ans avant son départ.

Qui vote ?

Tous les électeurs américains (soit les personnes âgées de plus de 18 ans) peuvent voter sont appelés aux urnes ce mardi pour ces élections de mi-mandat. Cela concerne donc plus de 250 millions de personnes. 

Lors des dernières élections de mi-mandat, en 2018, le taux de participation s'élevait à 50%.

Le vote se déroule dans tout le pays au suffrage universel direct. Il s'agit d'un scrutin uninominal majoritaire à un tour.

Pour qui vote-t-on ?

  • Les élus à la Chambre des représentants

L'objectif de ce scrutin est de désigner les 435 personnalités qui siégeront à la Chambre des représentants. Le mandat de ces "députés" n'est que de 2 ans.

Le nombre des représentants est proportionnel au poids démographiques de chaque Etat. L'Etat le plus peuplé des Etats-Unis est la Californie (environ 40 millions d'habitants). Il dispose de 52 sièges à la Chambre des représentants. A l'inverse, le Wyoming (580 000 habitants) ne dispose que d'un représentant.

  • Les sénateurs

Les élections de mi-mandat concernent aussi le Sénat : il s'agit de renouveler un tiers des 100 sièges du Sénat. 

La durée du mandat des sénateurs est de 6 ans. Tous les deux ans, un tiers des postes y est donc renouvelé.

  • Des gouverneurs et élus locaux

De nombreux États fédérés, comtés et villes américaines organisent les élections de leurs propres représentants dans leurs assemblées locales.

 Ainsi, 36 des 50 des gouverneurs, investis du pouvoir exécutif de leur État, seront élus lors de ce scrutin.

Pourquoi est-ce important ?

Ces élections de mi-mandat sont importantes car elles déterminent l'équilibre des forces politiques en présence au Parlement à Washington.

Actuellement, les Démocrates disposent d'une courte majorité à la Chambre des Représentants (221 sièges sur 435). Ils sont minoritaires au Sénat (48 sièges sur 100).

A l'issue du scrutin de ce mardi, on saura si :

- le président Joe Biden pourra s'appuyer sur une majorité de représentants

- le camp républicain a repris le contrôle du Parlement

> En fonction des résultats, l'action du président pour les deux ans à venir sera facilitée ou, au contraire, entravée.

Que prédisent les sondages ?

Selon les enquêtes d'opinion les plus récentes, l'opposition républicaine a de grandes chances de s'emparer d'au moins 10 à 25 sièges à la chambre basse - largement assez pour y être majoritaire.

Les sondeurs sont plus mitigés quant au sort du Sénat, mais les républicains semblent là aussi avoir l'avantage.

Pourquoi parle-t-on d'un duel Biden - Trump ?

Le président Joe Biden n'est pas candidat ce mardi. Mais ce scrutin fait office de test sur sa popularité à deux ans de la présidentielle. Souhaitera-t-il briguer un nouveau mandat en 2024 ? A-t-il une base électorale pour l'envisager ? Le locataire de la Maison Blanche trouvera dans les résultats de ce mardi quelques éléments de réponse.

Ce scrutin est aussi un test grandeur nature pour l'avenir politique de Donald Trump. L'ex-président républicain s'est jeté à corps perdu dans la campagne, multipliant les meetings à travers le pays. Il cache de moins en moins son intention de se porter candidat à la présidentielle en 2024.

AP Photo
A g. : Joe Biden (New York, le 06/11/2022) - A dr. : Donald Trump (Miami, le 06/11/2022)AP Photo

Quels sont les enjeux ?

L'impact de ces scrutins sera déterminant dans l'ensemble du pays.

Joe Biden implore les Américains de lui confier des majorités suffisantes pour contourner des règles parlementaires qui l'empêchent actuellement de légaliser l'avortement sur tout le territoire ou d'interdire les fusils d'assaut.

Cette élection est "un choix", lance-t-il à quasiment chacun de ses discours. Du résultat du vote dépendra l'avenir de l'avortement, des armes à feu, du système de santé, martèle le président.

De leur côté, les républicains promettent de mener un combat acharné contre l**'inflation**, l'immigration, la criminalité et de poursuivre leur offensive contre les sportives transgenres.

Certains d'entre eux envisagent également de réduire l'aide apportée par Washington à l'Ukraine.

Les candidats du "Grand Old Party" ont aussi promis d'ouvrir une série d'enquêtes parlementaires sur Joe Biden, son conseiller sur la pandémie Anthony Fauci et son ministre de la Justice Merrick Garland, s'ils venaient à prendre la majorité à la Chambre. Ils prévoient également d'enterrer les travaux de la commission parlementaire enquêtant sur l'attaque contre le Congrès américain menée par des partisans de Donald Trump.