PUBLICITÉ

Nucléaire : l'Allemagne prolonge ses trois dernières centrales jusqu'à la mi-avril

Une centrale nucléaire en Allemagne
Une centrale nucléaire en Allemagne Tous droits réservés Michael Probst/AP
Tous droits réservés Michael Probst/AP
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Allemagne joue les prolongations. Ses trois dernières centrales nucléaires fonctionneront jusqu'à la mi-avril 2023.

PUBLICITÉ

L'Allemagne décide de retarder sa sortie du nucléaire.

Le Bundestag a approuvé la poursuite temporaire de l'exploitation des trois dernières centrales nucléaires allemandes. Objectif : sécuriser l'approvisionnement en électricité du pays. 

Les réacteurs Isar 2, Neckarwestheim 2 et Emsland doivent rester en service jusqu'au 15 avril de l'année prochaine, comme l'a décidé le Bundestag à Berlin ce vendredi 11 novembre avec les votes des partis SPD, Verts et FDP.

Lors d'un vote, 375 députés ont voté en faveur de l'amendement à la loi sur l'énergie atomique, 216 ont voté contre, 70 se sont abstenus. 661 votes ont été exprimés.

Dans le cadre de la sortie du nucléaire, les centrales auraient en fait dû être arrêtées à la fin de l'année.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

La Russie va mener des exercices avec des armes nucléaires tactiques

Ukraine : l'AEIA alerte sur le danger d'un "accident nucléaire"