EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : la situation au 16 novembre, cartes à l'appui

Sasha Vakulina, présentatrice à Euronews
Sasha Vakulina, présentatrice à Euronews Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Oleksandra Vakulina
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les forces russes ont mené la plus grande série de frappes de missiles contre les infrastructures critiques ukrainiennes depuis le début de la guerre.

Les forces russes ont mené la plus grande série de frappes de missiles contre les infrastructures critiques ukrainiennes depuis le début de la guerre.

PUBLICITÉ

Selon l'ISW, l'institut pour l'étude de la guerre, il est peu probable que les dommages causés à l'infrastructure énergétique de l'Ukraine brisent le moral des Ukrainiens, étant donné l'amélioration des défenses aériennes du pays et les récentes victoires terrestres dans la région de Kherson.

Selon des sources ukrainiennes et russes, les forces russes ont frappé des cibles à Kiev ainsi que dans les régions de Rivne, Zhytomyr, Lviv, Khmelnytskyi, Poltava, Vinnytsia, Odessa, Kirovohrad, Cherkasy, Volyn et Kharkiv.

L'état-major ukrainien a indiqué que sur plus de 90 missiles lancés par la Russie, les défenses aériennes ukrainiennes ont abattu plus de 70 missiles de croisière russes et tous les drones le 15 novembre.

Toujours selon l'ISW : l'augmentation du pourcentage de réussite des tirs par l'Ukraine illustre l'amélioration des défenses aériennes ukrainiennes au cours du mois dernier, et l'état-major ukrainien a attribué cette amélioration à l'efficacité des systèmes de défense aérienne fournis par l'Occident.

Pour la première fois le territoire d'un pays de l'OTAN a été frappé au cours de la guerre, un missile est tombé en Pologne.

Le ministère russe de la Défense a démenti l'implication de la Russie en déclarant qu' "aucune frappe n'avait été effectuée sur des cibles proches de la frontière entre l'Ukraine et la Pologne".

Reste que la Russie a bien visé Kovel, dans la région de Volyn, et que, selon le chef de l'administration militaire de la région de Lviv, Maksym Kozatsky, les forces ukrainiennes ont abattu "la plupart" des 13 missiles tirés par la Russie sur la région occidentale de Lviv.

Selon l'ISW, les forces russes épuisent considérablement leur stock de systèmes d'armes de haute précision et devront probablement ralentir le rythme de leur campagne contre les infrastructures ukrainiennes critiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le secrétaire d'État du Vatican a rencontré Volodymyr Zelensky en Ukraine

Au moins 31 morts en Ukraine après des bombardements massifs russes

La Pologne et l'Ukraine signent un accord bilatéral de sécurité