EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Des nouveaux générateurs électriques pour l'Ukraine

Des habitants de Kherson rechargent leur téléphone à la gare de la ville, l'un des rares bâtiments à disposer de l'électricité.
Des habitants de Kherson rechargent leur téléphone à la gare de la ville, l'un des rares bâtiments à disposer de l'électricité. Tous droits réservés GENYA SAVILOV/AFP or licensors
Tous droits réservés GENYA SAVILOV/AFP or licensors
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que des régions du Sud et de l'Est du pays sont toujours sans électricité, une collecte de dons a permis à la République Tchèque d'envoyer 36 générateurs électriques vers l'Ukraine.

PUBLICITÉ

Plus de 70.000 euros de dons, collectés en 10 jours en République Tchèque. Le but, fournir à l’Ukraine les générateurs électriques dont elle a tant besoin. 36 générateurs vont être envoyés dans le sud et l’est du pays, durement touchés par les bombardements russes.

"En Ukraine, la priorité numéro un est maintenant les générateurs, les générateurs, et encore les générateurs, et bien sûr les chauffages directs qui ne sont pas alimentés par électricité. Nous avons même réussi à obtenir un grand générateur remis à neuf. Je ne veux pas donner d'emplacement précis, mais il fournira de l'énergie à une usine d'eau pour une ville d'environ 100 000 habitants."
Vaclav Keprt, directeur de la Charité archidiocésaine d’Olomouc

Et il n'y a pas que la République tchèque qui envoie des générateurs en Ukraine, la Pologne y contribue également.

À Kherson, il n’y a plus d’électricité, mais des bornes de recharge ont été installées dans la ville qui a subi 260 bombardements russes en une seule semaine.

Ailleurs, d'autres régions ne sont connectées au réseau électrique que quelques heures par jour.

La situation est difficile, il y a un déficit. Mais (...) il reste 50%-60% pour couvrir les besoins. C'est suffisant pour répartir équitablement de l’électricité entre tous les consommateurs afin que les gens aient la lumière allumée pendant 5-6 heures par jour.
Denys Chmyhal
Premier ministre d'Ukraine

Pour le Premier ministre ukrainien, en l’état, les ressources sont suffisantes « pour passer la période hivernale ».

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sommet de l'OTAN à Bucarest : l'Alliance renouvelle son aide à l'Ukraine

Guerre en Ukraine: avant un hiver qui s’annonce rude, l’Ukraine demande davantage d’armes à l'OTAN

Dans le froid de Kyiv, des jeunes parents tentent de survivre sans eau, ni électricité