EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine : les bombardements se poursuivent, les combats ralentissent

Une maison en feu après une attaque russe à Kherson, Ukraine, samedi 3 décembre 2022
Une maison en feu après une attaque russe à Kherson, Ukraine, samedi 3 décembre 2022 Tous droits réservés Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The AP.
Tous droits réservés Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The AP.
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les combats en Ukraine ont ralenti et cette tendance devrait se poursuivre au cours des prochains mois d'hiver, estiment les services de renseignement américains.

PUBLICITÉ

Trois semaines après avoir été reprise par les forces ukrainiennes, la ville de Kherson, dans le sud du pays, continue de subir régulièrement des bombardements. L'administration militaire de l'oblast a publié ce dimanche une vidéo de ce qu'elle a déclaré être les conséquences d'un bombardement russe sur un bâtiment résidentiel. Selon les autorités locales, aucune victime n'est à déplorer.

L'armée russe est toujours à proximité, de l'autre côté du fleuve Dniepr, et cible à la fois les infrastructures vitales de la ville et les bâtiments résidentiels.

Invité par le gouvernement ukrainien, le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme a démarré une visite de 4 jours dans le pays. Il était à Kyiv et Boutcha ce dimanche. "Je suis en Ukraine en ce moment par solidarité avec les victimes de cette horrible guerre, qui a été causée par l'invasion de la Fédération de Russie le 24 février. Je suis ici pour exprimer ma solidarité", a déclaré Volker Türk.

Dans l'ensemble, les combats en Ukraine ont ralenti et cette tendance devrait se poursuivre au cours des prochains mois d'hiver, estiment les services de renseignement américains.

Ils s'attendent également à ce que les deux parties tentent de "se rééquiper, se réapprovisionner et se reconstituer" en vue d'une contre-offensive au printemps.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : bombardements et coupures de courant dans plusieurs villes

Ukraine : les ravages de la guerre à Marioupol vus du ciel

Vladimir Poutine juge "inévitable" de bombarder l'infrastructure ukrainienne