Ukraine : bombardements et coupures de courant dans plusieurs villes

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Une femme âgée reçoit de la nourriture à un point d'aide humanitaire mobile dans le village de Zaritchne, région de Donetsk, Ukraine, vendredi 2 décembre 2022.
Une femme âgée reçoit de la nourriture à un point d'aide humanitaire mobile dans le village de Zaritchne, région de Donetsk, Ukraine, vendredi 2 décembre 2022.   -   Tous droits réservés  AP Photo/Andriy Andriyenko

Après avoir été reprise à l’armée russe il y trois semaines, la ville de Kherson, dans le sud de l’Ukraine, continue d’être bombardée.

Comme dans d’autres villes du pays, les coupures d’eau et l’électricité sont fréquentes alors que les températures négatives sont déjà là.

"L'ennemi compte utiliser l'hiver contre nous, a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Cela fait partie de sa stratégie de la terreur. Nous devons tout faire pour survivre à cet hiver, même si c’est difficile. Résister à cet hiver, c'est résister à tout. La Russie a beau avoir des missiles et de l’artillerie, nous avons quelque chose qu'elle n'a pas. Nous protégeons notre foyer, et cela nous donne la plus grande des motivations."

Ce dimanche, l’armée de l’air ukrainienne a diffusé une vidéo, affirmant avoir frappé un hélicoptère russe Ka-52. Selon un rapport du ministère britannique de la Défense publié en octobre, la Russie a perdu plus de 25 % de sa flotte totale d'hélicoptères Ka-52 opérationnels.

Les civils, eux, continuent de tenter de mener une vie normale malgré les nombreuses coupures de courant, comme ici à Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine.

Plus de 500 localités privées d'électricité

Plus de 500 localités ukrainiennes se trouvaient dimanche toujours sans électricité, à la suite de frappes russes ces dernières semaines qui ont largement endommagé le réseau électrique national, a indiqué un représentant du ministère de l'Intérieur.

"L'ennemi continue d'attaquer les infrastructures essentielles du pays. Actuellement, 507 localités dans huit régions de notre pays sont coupées de l'alimentation électrique", a déclaré à la télévision ukrainienne Yevgueniï Yénine, premier vice-ministre de l'Intérieur.

Dans le détail, "la région de Kharkiv est la plus touchée, où 112 villages sont isolés; dans les régions de Donetsk et de Kherson: plus de 90; la région de Mykolaïv: 82; la région de Zaporijjia: 76; la région de Lougansk: 43", a-t-il précisé.

Samedi, les autorités ukrainiennes avaient de nouveau exhorté les civils à tenir bon malgré des conditions de vie qui se détériorent.

"Il faut tenir", avait lancé à la télévision le gouverneur de la région de Mykolaïv (Sud), Vitaliï Kim, alors que, plusieurs fois par jour, les coupures de courant plongent des millions d'Ukrainiens dans le noir, sans compter le froid qui s'installe dans les foyers, les températures étant négatives depuis plusieurs jours.

La perspective de nouvelles frappes russes sur le réseau énergétique ukrainien fait craindre un hiver particulièrement compliqué pour la population civile et une nouvelle vague de réfugiés hors du pays.