La guerre en Ukraine, le 16 décembre 2022, cartes à l'appui

Sasha Vakulina
Sasha Vakulina Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Sasha Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Lles objectifs de Vladimir Poutine n'ont pas changé. Le président russe utilise deux efforts militaires simultanés pour tenter de reprendre le contrôle de l'Ukraine, selon l'Institut américain pour l'étude de la guerre.

PUBLICITÉ

Après les dernières frappes russes de ce vendredi, la compagnie nationale d'énergie ukrainienne a déclaré une situation d'urgence alors que plus de la moitié des consommateurs d'électricité du pays ont été touchés.

Toutefois, la défense aérienne ukrainienne est parvenue à abattre 60 des 76 missiles tirés par la Russie, sel on le commandant en chef des forces armées ukrainiennes.

Les attaques ont été signalées à Odessa, Kharkiv, Kryvyi Rih, Zaporizhzhia et Kyiv. Quant aux 40 missiles tirés sur la capitale ukrainienne, 37 ont été abattus.

Selon l'Institut pour l'étude de la guerre, les objectifs de Vladimir Poutine n'ont pas changé : le président russe utilise deux efforts militaires simultanés pour tenter de reprendre le contrôle de l'Ukraine et d'obtenir des concessions territoriales majeures.

Le premier front concerne les poussées offensives actuelles de la Russie dans la région de Donetsk, en particulier autour de Bakhmut et dans la zone de la ville d'Avdiivka-Donetsk.

Toujours selon le groupe de réflexion américain, Vladimir Poutine aurait donné l'ordre aux troupes russes d'achever la capture de l'ensemble de la région de Donetsk et les offensives russes actuelles s'inscrivent dans le cadre de l'exécution de cet ordre.

Les frappes massives de missiles russes contre les infrastructures ukrainiennes critiques constituent le deuxième effort militaire de la Russie pour contraindre l'Ukraine à se rendre.

Mais pour l'instant ces deux fronts ne parviennent pas à forcer l'Ukraine à négocier ou à offrir des concessions préventives, et l'Ukraine conserve l'initiative sur le champ de bataille.

Selon le groupe de réflexion américain : Valdimir Poutine pourrait donc être en train de créer les conditions d'un 3e effort militaire en préparant une nouvelle offensive contre l'Ukraine durant l'hiver 2023.

De multiples sources officielles ukrainiennes et indépendantes bélarusses ont signalé une présence militaire russe croissante au Bélarus depuis octobre dernier.

Les hauts responsables ukrainiens sont de plus en plus nombreux à avertir que les forces russes pourraient tenter d'attaquer Kiev entre janvier et mars prochain.

Mais pour l'Institut pour l'étude de la guerre, il semble très improbable que les forces russes soient en mesure de prendre Kiev, même si elles attaquent à nouveau depuis le Bélarus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelles frappes russes en Ukraine, Kyiv s'efforce de rétablir l'eau et le courant

Moscou justifie ses frappes sur l'Ukraine et déploie des missiles Avangard dans le sud de l'Oural

Guerre en Ukraine : Moscou annonce un accord avec Kyiv pour échanger 48 enfants