Judo : Masters de Jérusalem, la Française Shirine Boukli en or

Access to the comments Discussion
Par euronews
Shirine Boukli a remporté la médaille d'or dans la catégorie des -48kg au Masters de Jérusalem
Shirine Boukli a remporté la médaille d'or dans la catégorie des -48kg au Masters de Jérusalem   -   Tous droits réservés  IJF / Kulumbegashvili Tamara

C'est le grand retour du judo en Israël avec le Masters de judo. Un véritable spectacle pour les passionnés de cet art martial ! 

Le président de la Fédération internationale de judo (FIJ), Marius Vizer, a donné le coup d'envoi de la compétition aux côtés du maire de Jérusalem Moshe Lion et du président de l'Association israélienne de judo, Moshe Ponti.

Shirine Boukli décroche l'or

La Française Shirine Boukli a remporté la médaille d'or dans la catégorie des -48kg en battant en finale la Japonaise Koga Wakana par waza-ari. Après son titre au Grand Slam de Bakou, la judoka française a décroché sa première médaille d'or lors d'un Masters. 

C'est le président de la FIJ , Marius Vizer qui a remis la médaille d'or à Shirine Boukli.

"Ici, c'est Jérusalem, c'est un lieu historique, il y a un public incroyable, notamment avec des enfants, ils sont passionnés par le judo, et c'est tellement bien", a dit la judokate française. 

Les surprises du Masters

Chez les -60kg, le Coréen Harim Lee a surpris le médaillé mondial Nagayama Ryuju en remportant la victoire finale.

La championne olympique des -48kg Distria Krasniqi a battu la médaillée olympique et mondiale Chelsie Giles dans la catégorie des moins de -52kg.

La judokate kosovare a remporté la victoire grâce à un o-uchi-gari fulgurant, s'assurant ainsi un quatrième titre au Masters.

Le vice-président de la FIJ, Laszlo Toth, a décerné les médailles aux gagnantes

Les Israéliens célèbrent leur héros

Les espoirs des Israéliens de remporter l'or reposaient ce mardi sur les épaules de Baruch Shmailov. Tout au long de la journée, il a fait une démonstration de judo, avec des techniques particulièrement impressionnantes.

En finale de la catégorie des -66 kg, l'Israélien a rencontré le français Daiki Bouba, mais le public ne voyait pas d'autre option que l'or pour Shmailov, et Le Pais Arena Jérusalem a vibré pour son héros, qui est s'est imposé aux Masters de Jérusalem.

Le maire de Jérusalem Moshe Lion a remis à Shmailov sa médaille d'or.

"Je vois tous mes proches, et j'ai juste envie de sauter de joie et d'embrasser tout le monde. Malheureusement, je n'ai pas eu assez de temps, mais je vais certainement tous les embrasser, c'est un moment de bonheur, je suis très heureux", a dit Baruch Shmailov.  

Dans la catégorie des moins de 57 kg, la Canadienne Christa Deguchi, a également terminé l'année en beauté. Grâce à de remarquables techniques de sacrifice, la championne du monde 2019 a remporté sa toute première médaille aux Masters.

Le vice-président de la FIJ, Siteny Randrianasoloniaiko, a remis les médailles.

En plus d'une médaille, les judokas ont donné aux spectateurs l'occasion de vibrer tout au long de la journée. Le Grand Slam de Tel-Aviv a toujours été une étape incontournable du circuit mondial, et le masters a atteint de nouveaux sommets.

C'était une première journée inoubliable dans la ville historique de Jérusalem.