PUBLICITÉ

Présidentielle en République tchèque : Andrej Babiš et Petr Pavel au second tour

Un bureau de vote lors du premier tour de l'élection présidentielle en République tchèque.
Un bureau de vote lors du premier tour de l'élection présidentielle en République tchèque. Tous droits réservés Petr David Josek/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Petr David Josek/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'ancien Premier ministre populiste Andrej Babiš et le général à la retraite Petr Pavel, arrivés en tête du premier tour, s'affronteront les 27 et 28 janvier lors du second tour du scrutin.

PUBLICITÉ

En République tchèque, les deux candidats qualifiés pour le second tout de l'élection présidentielle sont désormais connus.

A l'issu du premier tour, l'ancien Premier ministre populiste Andrej Babiš fait la course en tête avec plus de 36% des voix, il affrontera dans deux semaines l'ex-général Petr Pavel qui compte près de 33% des voix.

La grande perdante de ce premier tour est la professeure d'université et économiste Danuse Nerudova qui récolte seulement 13% des suffrages.

Le taux de participation a lui atteint 67 %.

Le vainqueur devra faire face à une inflation record et à des déficits exorbitants des finances publiques en raison de la guerre en Ukraine, alors que la République tchèque vient d'achever sa présidence tournante du Conseil de l'Union européenne.

Le rôle du président tchèque est essentiellement cérémoniel mais le chef de l'État nomme le gouvernement, choisit le gouverneur de la banque centrale ainsi que les juges de la Cour constitutionnelle et est le commandant en chef des forces armées.

Le président sortant, Miloš Zeman, un politicien controversé et buveur invétéré qui a un jour avoué absorber quotidiennement six verres de vin et trois d'alcool fort, a exercé une plus grande influence sur la vie politique tchèque que ses prédécesseurs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

République tchèque : premier tour d'un scrutin présidentiel qui s'annonce serré

République tchèque : huit candidats dont trois favoris pour remplacer Miloš Zeman

Fraude aux fonds européens : acquittement de l'ex premier ministre tchèque avant la présidentielle