Fraude aux fonds européens : acquittement de l'ex premier ministre tchèque avant la présidentielle

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Andrej Babis, ex Premier ministre tchèque
Andrej Babis, ex Premier ministre tchèque   -   Tous droits réservés  Petr David Josek/Copyright 2023 The AP. All rights reserved

L'ex premier ministre tchèque Andrej Babis a été acquitté ce lundi par un juge de Prague dans une affaire de fraude aux fonds européens, à quelques jours de l'élection présidentielle pour laquelle il se porte candidat.

Il était reproché au milliardaire, absent lors de l'audience, d'avoir contribué à retirer de sa holding une ferme, le "Nid de cigogne" qui tire son nom de son architecture très particulière.

En retirant cette structure de sa holding, qui comptait une multitude de société, une subvention européenne de deux millions d'euros destinés aux petites entreprises, a pu être versée à cette entité. La holding a par la suite repris la propriété de cette exploitation.

Les juges ont estimé que cet acte ne constituait pas un crime. Son ancienne assistante, Jana Nagyova, elle aussi inculpée, a également été acquittée.

"NON COUPABLE! Je suis très heureux que nous ayons un système judiciaire indépendant et que le tribunal ait confirmé ce que je disais depuis le début", s'est félicité l'ex Premier ministre dans un tweet, qui a toujours nié tout acte répréhensible et qualifié le procès de "processus politique".

Cette audience intervenait à quelques jours de l'élection présidentielle, un scrutin auquel Andrej Babis se porte candidat.

Actuellement député, celui qui est la cinquième fortune de la République tchèque, selon le magazine Forbes, a toutes les chances de l'emporter, son parti, ANO, arrivant en tête des sondages, avec un taux de soutien d'environ 30%.

ANO a perdu de justesse les élections législatives de 2021 face à une coalition de trois partis de centre droit dirigée par l'actuel Premier ministre, Petr Fiala.