Manifestations au Pérou : des centaines de touristes bloqués dans la région du Machu Picchu

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Un manifestant au Pérou
Un manifestant au Pérou   -   Tous droits réservés  Martin Mejia/AP

Le deuxième aéroport du Pérou à Cusco (centre) était partiellement fermé en raison des violentes manifestations qui secouent le pays depuis plusieurs semaines. Conséquence, des centaines de voyageurs et de touristes étrangers se sont retrouvés bloqués.

Cette femme attend de pouvoir rentrer dans son pays, l'Argentine. Elle ne cache pas sa colère : "Ils s'en prennent aux aéroports, mais nous, touristes, sommes lésés. Car, en dehors des excursions, des visites à Cusco, nous avons aussi des responsabilités - le travail, les études - et nous devons rentrer dans notre pays. Or, cette situation nous coûte beaucoup d'argent."

Samedi déjà, le célèbre Machu Picchu, près de Cusco, avait été fermé par les autorités en raison des troubles sociaux. Quelque 400 touristes s'étaient retrouvés bloqués au pied du site inca, alors que des protestataires avaient endommagé les voies d'accès du train.

Les manifestants demandent la démission de la présidente péruvienne, Dina Boluarte, la dissolution du Parlement et de nouvelles élections. En un mois et demi, les émeutes au Pérou ont fait une cinquantaine de morts .