EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine : Moscou maintient la pression dans l'Est, les combats font rage autour de Bakhmout

Sur le mur, on peut lire "Bakhmut aime l'Ukraine", 12 février 2023
Sur le mur, on peut lire "Bakhmut aime l'Ukraine", 12 février 2023 Tous droits réservés Libkos/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Libkos/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AFP, AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Si Moscou parvenait à prendre le contrôle de Bakhmout, cela ouvrirait la voie à une poussée russe vers des villes plus importantes de l'est de l'Ukraine, comme Kramatorsk et Sloviansk.

PUBLICITÉ

Malgré les bombardements incessants des troupes russes près de la ville d'Avdiïvka, les sauveteurs continuent d'évacuer les civils blessés.

Ce week-end, les forces russes ont encore pilonné plusieurs villes dans l'est du pays, poursuivant ainsi leur offensive pour s'emparer de nouveaux territoires.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense a affirmé que les forces russes auraient éliminé plus de 250 soldats ukrainiens dans la région de Donetsk.

Le groupe Wagner revendique la prise d'une localité près de Bakhmout

Le groupe paramilitaire russe Wagner a également indiqué dimanche avoir pris la localité ukrainienne de Krasna Hora, à quelques kilomètres au nord de Bakhmout.

Les combats font rage dans l’est de l’Ukraine. Les troupes russes tentent depuis quelques semaines d'encercler la ville de Bakhmout. L’armée russe a réussi à couper plusieurs routes importantes pour le ravitaillement des troupes ukrainiennes.

Depuis plus de six mois, le groupe Wagner et l'armée russe tentent de capturer Bakhmout. Si Moscou parvenait à prendre le contrôle de Bakhmout, cela ouvrirait la voie à une poussée russe vers des villes plus importantes de l'est de l'Ukraine, comme Kramatorsk et Sloviansk.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

JO 2024 : le Comité international olympique demande à l'Ukraine de cesser ses menaces de boycott

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés

Au moins 31 morts en Ukraine après des bombardements massifs russes