PUBLICITÉ

Ukraine : l'impact de la guerre sur la santé mentale

La moitié de la population ukrainienne souffre de problèmes psychologiquement liés au conflit.
La moitié de la population ukrainienne souffre de problèmes psychologiquement liés au conflit. Tous droits réservés Emilio Morenatti/Copyright 2019 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Emilio Morenatti/Copyright 2019 The AP. All rights reserved
Par Raphaele Tavernier avec Agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Un an de guerre en Ukraine a ravagé la santé mentale des soldats, mais aussi de la population dans son ensemble.

PUBLICITÉ

Un an de guerre en Ukraine a ravagé la santé mentale des soldats, mais aussi de la population dans son ensemble.

Si les soldats ukrainiens ont besoin d’armes, ils nécessitent aussi un soutien psychologique, tout comme la population ukrainienne dans son ensemble, car un de guerre a ravagé la santé mentale.

Selon le gouvernement ukrainien, plus de 60 % des soldats sont en état de stress post-traumatique et de très nombreux Ukrainiens sont impactés psychologiquement par le conflit et ses conséquences.

"Il y a six mois, je n’aurais rien dit, car nous étions encore en train d'apprendre. Mais aujourd'hui, j'ai compris que les gens devaient savoir que quelqu'un allait les aider", explique le psychiatre Oleg Berezyuk.

Depuis presque un an, la guerre ruine la vie de millions d'Ukrainiens et blesse l'âme de centaines de milliers de leurs enfants. Des histoires apparemment simples qui resteront à jamais gravées dans les cœurs sont racontées dans "Kids of Bomb Shelters" de @ulybinyulian.

Les médecins veulent s'assurer que les problèmes psychologiques n'empêchent pas les Ukrainiens de continuer à vivre. Vivre malgré les pertes et les constats douloureux.

"Des parents sont morts. Des voisins et des amis sont morts. D'autres ont rejoint l'armée", dit une Ukrainienne, les larmes aux yeux.

"Le 11 novembre, Kherson a été libérée, mais il y a toujours beaucoup de violence là-bas chaque jour", rapporte une autre.

Les citoyens sont encouragés à parler et les médecins résolus à les écouter.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"La Chine ne livrera pas d'armes à la Russie" (Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne)

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine

L'Ukraine plongée dans l'obscurité alors que la Russie s'attaque au réseau électrique