"La Chine ne livrera pas d'armes à la Russie" (Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne)

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Des ministres des Affaires étrangères des 27 réunis à Bruxelles
Des ministres des Affaires étrangères des 27 réunis à Bruxelles   -  Tous droits réservés  Virginia Mayo/Copyright 2023 The AP. All rights reserved

La livraison d'armes par la Chine à la Russie pour appuyer son offensive en Ukraine serait une "ligne rouge" pour l'Union européenne, a averti lundi à Bruxelles Josep Borrell, chef de la diplomatie de l'UE.

M. Borrell a expliqué avoir indiqué au chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, que "ce serait une ligne rouge".

"Il m'a dit qu'ils n'allaient pas le faire, qu'ils n'avaient pas l'intention de le faire, mais nous resterons vigilants", a-t-il déclaré à son arrivée pour une réunion avec les ministres des Affaires étrangères de l'UE.

Si la Chine décidait de fournir des armes à la Russie "cela aurait évidement des conséquences", a estimé de son côté le chef de la diplomatie suédoise Tobias Billstrom, dont le pays assure la présidence tournante de l'UE.

Son homologue luxembourgeois Jean Asselborn a dit espérer que la Chine "ne fasse pas cette erreur".

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a averti dimanche que la Chine envisageait de fournir des armes à la Russie.

"Nous n'acceptons pas que les États-Unis pointent du doigt les relations entre la Chine et la Russie, et encore moins qu'ils exercent des pressions et des contraintes", a déclaré lundi Wang Wenbin, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, accusant Washington de "propager de fausses informations".