EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bangladesh : 12 000 sans abri après un incendie dans un camp de réfugiés rohingyas

Incendie dans un camps de réfugiés rohingyas, au Bangladesh, dimanche 5 mars 2023.
Incendie dans un camps de réfugiés rohingyas, au Bangladesh, dimanche 5 mars 2023. Tous droits réservés Mahmud Hossain Opu/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Mahmud Hossain Opu/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un incendie de grande ampleur a ravagé dimanche un camp de réfugiés pour musulmans rohingyas dans le sud du Bangladesh.

PUBLICITÉ

Un incendie qui s'est déclaré dimanche dans un camp de réfugiés rohingyas, dans le sud-est du Bangladesh, a laissé environ 12 000 personnes sans abri, a déclaré un responsable.

L'incendie s'est déclaré en début d'après-midi dans le camp numéro 11 de Kutupalong, l'un des plus grands camps de réfugiés au monde, et a rapidement détruit les abris en bambou, a déclaré à l'AFP Mijanur Rahman, le commissaire chargé des réfugiés au Bangladesh.

"Quelque 2 000 abris ont été incendiés, laissant environ 12 000 ressortissants de Birmanie sans abri", a-t-il déclaré.

Plus d'une trentaine de mosquées et une vingtaine de centres d'apprentissage pour les réfugiés ont également été détruits, a-t-il ajouté, sans faire état de victimes.

Le feu a été maîtrisé en trois heures et les autorités ont ordonné une enquête pour établir dans quelles circonstances l'incendie s'était déclaré.

Les incendies sont fréquents dans les camps où près d'un million de réfugiés rohingyas vivent dans des conditions précaires.

La plupart d'entre eux ont fui la répression militaire en Birmanie en 2017 et se sont réfugiés au Bangladesh.

Un rapport du ministère de la Défense du Bangladesh a indiqué le mois dernier qu'entre janvier 2021 et décembre 2022, il y avait eu 222 incendies dans les camps des Rohingyas, dont 60 incendies criminels.

En mars 2021, un de ces incendies avait fait 15 morts et laissé quelque 50.000 personnes sans abri.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une soixantaine d'hommes rohingyas se sont échoués sur une plage indonésienne

Rohingyas : la CIJ compétente pour juger une accusation de génocide contre la Birmanie

Washington qualifie de "génocide" les violences de l'armée birmane contre les Rohingyas