PUBLICITÉ

L'Espagne tente de concilier énergies renouvelables et protection du paysage

Un champ de panneaux photovoltaïques en Espagne.
Un champ de panneaux photovoltaïques en Espagne. Tous droits réservés CESAR MANSO/ImageForum
Tous droits réservés CESAR MANSO/ImageForum
Par Jaime Velázquez
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le pays s'apprête à inaugurer de nombreux champs de panneaux photovoltaïque, mais plusieurs associations de riverains ne sont pas d'accord.

PUBLICITÉ

Les prairies de Méntrida,au Sud-Ouest de Madrid,sont essentielles à des centaines de personnes qui vivent de l'agriculture, de l'élevage ou du tourisme. Mais bientôt, ils laisseront place à une mer de panneaux solaires.

Touchée par un exode massif, l'Espagne rurale se tourne vers les énergies renouvelables. Dans la municipalité de Tolède, les parcs solaires affecteront un tiers du territoire. Mais des voix s'élèvent contre ces projets.

Pilar Jiménez-Landi, de l'association "Sauvons la Campagne", s'interroge: "que vont-ils nous faire ? Détruire la campagne et le mode de vie agricole qui fait vivre bon nombre de nos villages ? Pourquoi ? Pour que d'autres industries puissent avoir l'énergie en échange de la destruction de toute la campagne dans certaines régions d'Espagne."

Plus de deux cents associations de citoyens se sont unies contre ces projets de champs d'énergies renouvelables. Selon elles, ceux-ci vont détruire le paysage et ne créeront aucun emploi. Le gouvernement a pourtant donné le feu vert à 182 macro-fermes éoliennes et solaires, qui couvriront une superficie de 53 000 hectares...

L'Espagne doit construire environ de 200 gigawatts de production d'électricité renouvelable pour atteindre ses objectifs de neutralité carbone d'ici 2050. Mais le débat sur la nécessité de concilier production énergétique et respect respect de l'environnement et du paysage fait rage.

Dans ce domaine de Viñedos del Río Tajo, propriété de Gonzalez-Byass, un projet pilote impliquant de la technologie agrovoltaïque est en cours. L'expérience mélange énergies renouvelables dernier cri et culture traditionnelle des terres... Un algorithme analyse en temps réel les besoins de la plante. Il déplace ensuite les panneaux pour les mettre à l'ombre et les protéger de la chaleur, de plus en plus extrême en raison du changement climatique.

Miguel Tejerina, directeur de la viticulture de Viñedos del Río Tajo, explique: "si cette coexistence des panneaux et des vignes s'avère fructueuse, elle pourrait être reproduite sur des centaines de milliers d'hectares dans toute l'Espagne."

La technologie agrovoltaïque a déjà produit plus de 14 gigawatts dans le monde, et pas seulement dans des domaines comme celui-ci. A Almería, dans le Sud du pays, 31 millions de MWh pourraient être produits sur ses 40 000 hectares de serres... Pour que le photovoltaïque soit aussi utile à l'agriculture.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne, Allemagne, Pologne : quels pays européens ont connu un boom d'énergie solaire en 2022 ?

Une ancienne base de l'OTAN transformée en centrale photovoltaïque

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain